Home » Archive

Articles Archive for mai 2010

Internet, Sysadmin »

[12 mai 2010 | 6 Comments | 329 vues]
Tags : , ,

Personne n’y crois encore vraiment, mais malgré mon dernier billet sur le sujet, il faut bien se rendre à l’évidence, même si on peut encore tirer sur la corde pendant un petit moment, les usages du réseau font qu’il faudra bien y venir un jour.

Crédit : ShimShamB

Alors on pourrait très bien imaginer le scénario « simple » qui consiste à décider d’un jour ou on éteindra le vieux réseau IPv4 et ou on allumera l’IPv6, mais ce n’est qu’un doux rêve et on préfère depuis plusieurs années parler du nouveau réseau IPv6 qui cohabite avec l’ancien réseau IPv4. Lire la suite »

Comment ça marche, Internet »

[10 mai 2010 | 2 Comments | 373 vues]

Crédit : Claude Mongrain

On entends globalement assez peu parler des DNS, sauf dernièrement, entre autre grâce au poisson d’avril de Science et Vie Junior, mais beaucoup de gens ignorent encore de quoi il retourne exactement.

Exercice difficile, mais essayons quand même. Internet est un réseau d’ordinateurs qui communiquent entre eux via tout un tas de protocoles divers qui, pour la quasi totalité des échanges, reposent sur un système d’adressage numérique. Celui qui est massivement utilisé aujourd’hui sur Internet est IP dans sa version 4 qui donne des adresses du type 24.243.128.4. Le réseau parallèle qui commence a se monter en utilisant la version 6 voit quand à lui des adresses du type 2a01:534:6ab:65::aab5, mais ce n’est pas le sujet de cet article. Lire la suite »

Idioties, Internet, Legislation, Vie associative »

[6 mai 2010 | 2 Comments | 12 vues]

Aujourd’hui, FDN et La Quadrature  s’ennuyait et ont donc déposé un recours contre l’un des décrets d’application d’HADOPI auprès du conseil d’Etat pour vice de procédure, l’ARCEP n’ayant pas été consultée alors qu’elle aurai du l’être.

Ils font des lois sur un sujet qu’ils ne comprennent pas, bon, ça, on fini par avoir l’habitude, mais ils ne respectent même pas les lois préétablies, ça, c’est plus rare.

A refaire, donc, messieurs du Gouvernement. On relira votre nouvelle copie quand elle sera prête, promis !