Home » Internet, Vie associative

Comment devenir son propre FAI ? (1 – La théorie)

9 juin 2010 14 184 vues 7 commentaires
tags : , , , , , ,
Download PDF

L’actualité commence à eveiller la question dans de plus en plus d’esprits.

Comment faire en sorte de s’assurer un accès neutre et donc non filtré au réseau ? Comment mieux apréhender l’outil pour les gens qui ne sont pas nés avec ? Comment desservir les fameuses « zones blanches » que les trois gros FAI gouverne^Hnationaux ne souhaitent pas couvrir ?

Une seule réponse : Créer un FAI.

Ce n’est pas si difficile que ca, mais ce n’est pas non plus une promenade de santé. Heureusement, il y a déjà des gens qui sont passés par la et qui peuvent vous aider.

Avant toute chose, il vous faut une personne morale. Premièrement parce que vous allez fournir des services potentiellement à long terme à des gens et qu’il faut donc qu’ils puissent perdurer avec d’autres si vous laissez tomber, secondo parce que certaines obligations légales et certains risques seront plus facilement gérables avec une personne morale et enfin parceque si vous vous lancez seul dans l’aventure, il y a de fortes probabilité que l’échec soit au bout du chemin.

Ne vous y trompez pas, le plus dur est réellement de trouver des gens motivés. Pour le reste, il n’y a besoin que d’un peu d’huile de coude.

Une fois que les volontaires sont trouvés, vous pouvez monter une association, une entreprise, une coopérative ou tout autre forme de personne morale allant dans le sens de votre projet, le plus simple étant l’association (20 ou 30 euro et une heure à la préfecture)

Un FAI, c’est quoi ? Ce n’est pas quelqu’un qui vous (ou « se ») connecte à internet. Non, un FAI *est* un bout d’internet. On compte quelques 40000 « bouts » d’internet dans le monde et « etre un FAI » revient tout simplement a faire partie de ces 40000. Ne cherchez pas plus loin, il n’y a pas d’entreprises spécialisées qui vendent de l’accès à Internet à de petits opérateurs.

Pour « connecter des gens à internet », il faut faire partie d’internet et donc avoir au moins un lien avec un opérateur qui en fait lui même partie (rien ne vous empêche, si le coeur et le porte monnaie vous en dit, d’avoir 2500 liens avec 2500 opérateurs)

Votre tout nouveau FAI est donc devenu un bout d’internet. Vous devez maintenant relier votre utilisateur (vous, pour commencer, ce sera déjà pas mal).

La, tout est question de distance et de capacité financière. Si l’arrivée de votre liaison vers votre premier opérateur est dans votre garage, vous n’aurez aucun mal à vous y relier et tous vos voisins aussi. Ça peut avoir l’air idiot comme ça, mais ce sera un très bon début.

Ca y est, vous fournissez un accès à internet. Il vous faut à présent assurer les services minimaux vitaux : un couple de serveurs DNS pour vos utilisateurs et éventuellement un serveur de mail. C’est d’ailleurs un bon exercice pour commencer, que de créer ces deux services avant d’attaquer la partie liaison.

Évidemment, si votre liaison opérateur est à 200km du premier point de livraison que vous souhaitez couvrir, le passage d’un câble entre les deux risque de s’avérer difficile et surtout hors de prix. Vous serez alors obligés de recourir aux services de collecte d’un opérateur disposant des tuyaux nécessaire pour « arroser » tout le territoire.

Mais le recours à ces opérateurs de transport n’est pas une fatalité. Un tas de moyen de liaisons IP existent entre deux points, et si, quand dans 10 ans, quand la moitié des habitants de votre village utiliseront votre service d’accès wifi, la mairie décide de refaire les trottoirs, vous serez très bien placés pour dire au maire de prévoir des fourreaux partout pour y tirer de la fibre.

En attendant, vous pouvez toujours la passer via des poteaux ou vous contenter du wifi, y compris avec les moyens du bord, on fait de très bonnes antennes directionnelles avec des boites de chicorée pour trois francs six sous.

Qu’est-ce qui va différencier ce que vous venez de faire de quelqu’un qui partage son wifi avec son voisin ? C’est tout simplement le fait de distribuer une adresse IP publique et les quelques services annexes au dit voisin. Le fait d’utiliser les supports de communications de divers autres opérateurs ou d’en être le propriétaire réel n’entre pas en ligne de compte dans la qualification d’opérateur réseau. Le tuyau final appartient quasiment toujours à quelqu’un d’autre (RFF, société d’autoroute, ERDF, …)

On se retrouve bientôt pour quelques cas concrets et exemples pratiques ! En attendant, si le sujet vous intéresse, vous pouvez aller visiter le site de FDN.

7 Comments »

  • Bricolage said:

    Ahh bien l’antenne Wifi en forme de Ricoré ! Placée au dessus de son bureau, ça doit rappeler les odeurs de café le matin. Cependant est-ce que c’est très bon pour la santé ? Il paraît que l’antenne peut envoyer des ondes assez lointaines.

  • Bruno (author) said:

    Comparé aux watts qu’envoi un GSM coincé au fond d’une poche à 10cm des organes génitaux, je dirais que c’est peanuts.

  • Jérémy said:

    Bonjour, Je suis dans un village en zone blanche du sud de la France, voila un moment que j’ai envie de créer mon propre FAI.
    Je me demandais si il était possible d’utiliser le réseau cuivre déjà existant pour acheminer la connexion aux clients ?

  • Bruno (author) said:

    C’est possible, ça s’appel le dégroupage. Il faut demander les tarifs à Orange une fois que la structure est crée et déclarée opérateur auprès de l’ARCEP.

  • BARAKA said:

    Salut Bruno,
    je cherche comment fournir l’internet aux villages sans connexion, en RD.Congo. Par quelle voie dois-je passer? Qui peut m’assister dans ce projet fantastique?

  • Ohio mud run 2014 said:

    Undeniably imagine that that you stated. Your favorite justification seemed to be
    at the web the easiest factor to bear in mind of. I say to you, I certainly get irked even as folks consider
    worries that they just don’t understand about. You controlled to hit the nail upon the top as neatly as defined out the whole thing with no need side effect
    , people can take a signal. Will probably
    be again to get more. Thank you

    Review my webpage: Ohio mud run 2014

  • marine freezer music box kits said:

    Comfort comes in the form of the beautifully upholstered
    reclinable deck seats and bow seats, and a drive.
    Presently there are lots of stunning places which
    includes the Wroxham Boat Hire that is the top sailing region. Bait casting are multiplying reels,
    with the spool mounted above the rod.

    my web blog – marine freezer music box kits

Leave your response!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.


7 + quatre =