Home » Archive

Articles Archive for octobre 2010

3615 my life, Idioties, Internet, Legislation »

[31 oct 2010 | 11 Comments | 711 vues]

Crédit photo : rouge & bleu (flickr)

Une récente affaire amenée devant le conseil d’état fait ressortir le spectre du mail recommandé.

De quoi s’agit-il ? De l’article 1369-8 (qui existe depuis 5 ans déjà) qui dit qu’un courrier recommandé doit avoir la possibilité d’être envoyé par courrier électronique s’il offre les mêmes garanties qu’un courrier recommandé classique. L’article en question dit qu’un décret en conseil d’état doit préciser les modalités d’application. Comme souvent, ce décret n’a jamais existé.

Sauf que maintenant, il devra être pris dans les 6 mois, les grands sages l’ayant décidé, à la demande d’une boite qui prétend devenir intermédiaire de référence en la matière.

Reprenons. En théorie, le courrier recommandé, c’est quoi ? Le facteur se pointe chez vous, vérifie votre identité, vous fait signer un papier et vous donne votre enveloppe. Dans la vraie vie, même quand le facteur ne vous connait pas, une simple croix sur la feuille suffit pour considérer que le destinataire a reçu son courrier. C’est idiot, mais c’est comme ça. Lire la suite »

3615 my life, Idioties, Internet, Legislation »

[28 oct 2010 | 3 Comments | 277 vues]

Saletés de jeunes, tous les mêmes.

Ils se fringuent n’importe comment, ils parlent fort, et on en trouve même qui vont jamais chez le coiffeur !

Comble du comble, ce sont également de vilains pirates qui assèchent le compte en banque de Pascal Nègre et aussi celui de Céline Dion !

Heureusement, la carte musique jeune est arrivée. Pour 0 € vous aurez le droit de télécharger et d’écouter pour 42 fois 0 € de musique sur Jamendo. Et comme ces gens la sont intelligents et ont bien compris comment il fallait que l’art soit rémunéré à l’heure d’internet, ils verseront 25 € aux artistes qui auront obtenu 1000 like facebook.

A coté de ça, l’état Français prends les jeunes pour des cons mais se fait pardonner en subventionnant, avec la bénédiction de Steeve Jobs, le monde entier à hauteur de 25 € par tête de pipe et par ans pour acheter ce que vous voulez, musique, films, applications iphone, etc. Parlez-en à vos amis étrangers !

Attention, offre limité aux 3 premiers millions de gens qui iront cliquer sur le site sur lequel on a pas le droit de faire de lien, après, les caisses de l’état seront vides et refuseront de continuer à subventionner Apple.

3615 my life, Nouveau monde, Sysadmin »

[28 oct 2010 | No Comment | 825 vues]
Tags : , , , ,

[Billet originellement publié sous le titre "Le billet reproduction du jour : comment serrer un geek" par kamacess sur le blog megaconnard.com qui m'a gentiment autorisé à le reprendre ici. Attention, cet article n'est pas sous licence Creative Commons. Ce blog est à découvrir, foncez-y ! Je me suis reconnu un peu partout dans l'article malgré le fait que ma quasi-geekette à moi ne m'a pas dragué à coup de sed ... Ce qui ne nous a pas empêché de  faire des enfants. Accessoirement, je ne penses pas que viser le geek soit réellement une baisse d’exigence, s'il est facile de l'attraper, il est peut-être moins facile de le garder longtemps. A vos marques, prêtes ? Partez !]



Crédit photo : @toadscroack

Mesdemoiselles, parfois, dans la vie, il faut savoir abaisser son niveau d’exigence. Vous approchez de (ou vous avez légèrement dépassé) la trentaine, vos hormones vous le crient, vous êtes prêtes à enfanter, et vous n’êtes toujours pas casée ? Il vous faut un homme.

Dans cette catégorie d’âge, remballez tout de suite vos illusions, vous avez le choix entre deux grands types de proies :

– l’abimé, qui après 7 ans de vie commune avec sa petite amie du lycée, vient de se rendre compte qu’elle le cocufiait avec son meilleur ami. Entre nous, ça pue. Il a perdu toute confiance en l’amour, et il va probablement sombrer dans le tunning ou la clystérophilie.

- le geek. Attention, quand je parle de geek, je ne vous parle pas de celui qui a un iPhone et qui déboîte à Plants vs Zombies (ça c’est un hipster niais). Je vous parle du vrai geek, avec du poil, une décoration intérieure spartiate, à base de câbles réseau et de barettes de RAM, et qui, hormis sa mère, adresse la parole à environ deux filles par mois, quand il est l’heure d’aller se ravitailler en pizzas surgelées/coca/noodles. à la supérette du coin. Le geek célibataire et pas trop laid est une ressource abondante et généralement négligée, donc GO FOR IT GAL’. Lire la suite »

Idioties, Internet, Nouveau monde »

[27 oct 2010 | 4 Comments | 292 vues]

Crédit photo : Tabitha Kaylee Hawk (flickr)

La nouvelle a fait le tour d’internet et les petits encarts de la presse mainstream hier. La télémédecine, c’est officiellement en route depuis le 19 octobre suite à la parution du décret 2010-1229. D’un point de vue médical, je n’ai strictement rien à raconter sur le sujet, ce n’est pas mon rayon.

Que dit le décret, en résumé ?

On trouve, sous le mot « télémédecine » plusieurs utilisations de l’outil informatique appliquées à la médecine :

  1. La consultation du patient, bien sûr, qui consiste à ce qu’un patient et son médecin puissent dialoguer sans nécessairement se trouver physiquement dans le même lieu
  2. L’expertise d’une personne éloignée, qu’un membre du corps médical peut vouloir utiliser dans le cadre de soins apportés à son propre patient. Un spécialiste lyonnais des allergies aux pollens qui viendra donner son avis sur le dossier d’un patient parisien, par exemple. Il s’agit donc de communication entre deux professionnels du corps médical.
  3. La téléassistance, lorsqu’un professionnel de santé requiert l’intervention, pendant un acte médical, d’un autre professionnel. Un peu comme le point n°2 mais le patient est présent auprès de l’un ou l’autre.
  4. La télésurveillance des patients, par exemple le suivi médical d’une personne hospitalisée à domicile.

Les 4 points en question sont censés recouvrir également la transmission des ordonnances aux patients et aux pharmacies, je suppose que c’est compris dans « l’acte de télémédecine » en lui-même. Lire la suite »

3615 my life, Domotique »

[26 oct 2010 | 2 Comments | 500 vues]

Crédit photo : Toinette (flickr)

La surveillance de l’environnement, c’est une question qu’on s’est posé avec ma petite équipe il y a un bon moment pour ce qui touche à nos salles d’hébergement de serveurs, la température et l’humidité étant des paramètres critiques de notre activité.

Le réflexe de base est de travailler avec les sondes déjà présentes dans le matériel, en l’occurrence les serveurs et routeurs, l’ennui, c’est qu’elles partent parfois complètement à l’ouest et que ça ne permet que de suivre la température dans le matériel et pas du tout celle en sortie de climatisation ou ailleurs dans les locaux.

Ces sondes ne permettent par ailleurs pas de surveiller autre chose que la température alors qu’on peut valablement se questionner à propos de l’humidité, de la luminosité, des mouvements et de plein d’autres choses.

Il existe tout un tas de solution plus ou moins onéreuses et plus ou moins déjà packagées, mais notre dada, chez nous, c’est le Do It Yourself. Nous sommes donc parti à la chasse aux composants électroniques permettant de monter facilement une solution modulaire. Lire la suite »

Nouveau monde »

[25 oct 2010 | 2 Comments | 488 vues]

[Au hasard d'une ballade bloguesque, chose qui m'arrive rarement, je suis tombé sur sebsauvage.net ou j'ai trouvé un article de la semaine dernière faisant le parallèle entre les comportement sociaux dans un MMORPG et les principes du libre. Je ne suis pas jeu (en ligne ou hors ligne) du tout mais j'ai tout de suite pensé à tout ce qui agite notre petite sphère actuellement en matière de promotion du partage et de la coopération, pas que sur le net, et pas qu'a propos des logiciels. Article en CC-BY-NC que je me permet donc de reprendre ici. Le site vaut le détour aussi, il y a un petit "comprendre l'ordinateur" fort bien fait que j'aurais volontiers repris pour compléter quelques articles s'il avait été sous licence Creative Commons ... Snif !]


Vous le savez, depuis quelques semaines je joue beaucoup à Minecraft (qui d’ailleurs a dépassé les 438 000 exemplaires vendus), en particulier sur des serveurs en ligne. Il est absolument frappant de constater que la dichotomie logiciel propriétaire-fermé/logiciel libre se retrouve jusque dans le comportement des joueurs. Laissez-moi vous relater cela par un exemple personnel.

J’ai passé le plus clair de mon temps sur un serveur Minecraft monté par un membre de la communauté d’Ubuntu-fr.org. Comme sur n’importe quel serveur Minecraft, tout le monde est invité à construire, et bien sûr à respecter le travail des autres.

Sur le serveur de Nuxos, il y avait une salle des coffres commune où chacun venait déposer ou prendre des ressources selon ses besoins: bois, outils, charbon, pierre de construction, torches… N’étant pas inspiré pour construire quelque chose de précis, je me contentais de partir explorer le monde et alimenter les coffres communs en ressources: charbon, minerai de fer, bois et autres. J’ai fabriqué des centaines de torches, replanté des tonnes d’arbres et fabriqué plein de boussoles. Lire la suite »

Nouveau monde »

[25 oct 2010 | 6 Comments | 289 vues]

Crédit photo : dalbera (flickr)

Toutes les agitations blogosphériques du moment m’ont l’air de tourner en rond autour d’un fait relativement simple : le numérique est en train de tailler sa place dans notre monde à grand coup de machette. Le fond de la question est de savoir s’il faut marcher à ses côtés ou bien sortir la machette, ou pire, pour riposter. Personnellement, j’ai choisi mon camp.

C’est réellement omniprésent partout et plus particulièrement dans les relations qu’on peut avoir avec les sources d’information.

Plus ça va et plus les gens autour de moi me disent « la télé et les grands journaux, on ne les regarde même plus tellement leurs contenus nous semblent manipulés et non fidèles à la réalité ». Et pourtant, il existe un tas de sources d’information qui valent vraiment le détour.

Le plus évident vis à vis de l’actualité de ces derniers jours, c’est bien sur le nouveau bavage de WikiLeaks qui continue à prouver par A+B qu’internet supplante de très loin les canaux de diffusion dits « traditionnels » (papier, télé, …)  non seulement par l’accessibilité accrue mais aussi de par son caractère collaboratif. On notera d’ailleurs que c’est une entité de diffusion média encore considérée comme peu conventionnelle qui a obtenu la primeur française de diffusion : OWNI. Lire la suite »

3615 my life, Comment ça marche, Développement, Internet »

[22 oct 2010 | 4 Comments | 459 vues]

Crédit photo : Dirk Heuer (flickr)

Non, je ne vais pas vous parler de la politique du gouvernement et de la sécurité physique.

J’ai dernièrement expliqué les bases de la sécurité informatique à une webagency dont l’un des client, un grand compte, souhaitait utiliser des systèmes d’authentification forte.

Le maître mot, en matière de sécurité informatique, c’est de réfléchir par strates. Pour faire un parallèle avec la vie réelle, mettre une serrure trois points sur une porte en carton, ça ne sert à rien.

La première strate, c’est la sécurité physique. Si vos données sont sur des supports que le premier venu peut emporter, c’est mal joué. Dans une entreprise qui dispose de ses serveurs en interne, il convient donc, a minima, de les mettre dans une pièce avec Lire la suite »

3615 my life, Internet, Nouveau monde »

[20 oct 2010 | One Comment | 321 vues]

Crédit photo : Steven Mileham (flickr)

Je vous parlais, il y a une dizaine de jours, de l’anonymat sur internet qui n’en est pas réellement un, du moins pour ceux qui utilisent un pseudonyme fixe et régulier pour communiquer en ligne.

Un billet de Laure de la Raudière daté de ce matin traitant de la « génération Facebook » rappelle les principes de précautions lorsqu’on expose une partie de sa vie privée en ligne et souligne la réaction des adolescents qui « nous trouvent ringards lorsque nous les mettons en garde contre la mise en ligne impudique de la totalité de leur vie privée ».

Jusqu’à présent, on entendais surtout les voix de « bons pères de famille » mettant en garde leurs enfants contre les vilains pédonazis peuplant internet. Il semble cependant que le risque le plus élevé, en tout cas en nombre de victimes potentielles, se situe plutôt Lire la suite »

3615 my life, Comment ça marche, Internet, Téléphonie »

[19 oct 2010 | 5 Comments | 4 034 vues]
Tags : , , , ,

Crédit photo : Hussein Abdallahh (flickr)

C’est un titre un peu accrocheur, mais en vérité je vais vous parler des GSM en général et plus particulièrement de ce que certains appellent l’internet mobile qui, sauf rares exceptions, n’en est pas.

Quelques généralités sur les GSM

On parle de 3G pour désigner les connexions en mobilité parce que c’est la dernière technologie déployée à grande échelle permettant théoriquement un débit à peu près correct. Hormis le débit, le fonctionnement est le même que les générations précédentes (respectivement EDGE et GPRS)

En vérité, ces deux derniers ne sont pas respectivement 2G et 1G. Ils sont tous les deux des évolutions dans la famille du 2G qui a commencée par le GSM qui ne prévoyait aucunement le transfert de données façon modem. Le 1G quand à lui, c’est le bon vieux Radiocom2000.

On ne parle plus des masses de réseau cellulaire. C’est pourtant une tres bonne description du fonctionnement des mobiles.

Non, le portable dans votre poche ne cause pas avec un satellite situe dans la stratosphere. Il parle avec ces gros tubes gris ou blanc plantés sur les toits des immeubles ou en haut de grands poteaux dans les endroits ou il n’y a pas de points hauts disponibles. Lire la suite »

3615 my life »

[18 oct 2010 | 11 Comments | 303 vues]

Crédit photo : Rob Shenk (flickr)

Jusqu’à cet été, je crois que je n’avais jamais réellement ressenti le besoin d’améliorer mon orthographe.

De fait, j’ai toujours été un cancre en la matière. 7 au bac écrit de français, des points perdus sur des devoirs de réseau dont le fond valait pourtant largement 22/20, et même lorsqu’il s’agit de communiquer avec les gens qui me font manger (mes clients) ou ceux auprès de qui je demande parfois quelques faveurs (mes fournisseurs), j’étais et je suis encore souvent très critiquable dans la forme.

Certains ont tenté d’y remédier en me signalant mes fautes de façon plus ou moins sympathique selon les gens, beaucoup ont abandonné en route, me considérant à juste titre comme irrécupérable.

Et puis la magie a opérée. Toutes ces règles de grammaire qu’on m’a ressassé pendant des années ont finies par remonter à la surface. Je surveille mes ‘a’, mes ‘e’ et leurs accents, les conjugaisons partent à peu près toute seule, les différents éditeurs de textes que j’utilise affichent de moins en moins de soulignés rouges. Lire la suite »

Internet, Nouveau monde »

[16 oct 2010 | One Comment | 164 vues]

Article originellement publié par Bluetouff sur son blog sous le titre original de « Le Net français à l’ère de la prohibition culturelle », mais j’aime pas les titres trop longs :)


L'abus de loi liberticides est mauvais pour ton internet

Une fois n’est pas coutume, nous allons un peu causer histoire sur ce blog. Une histoire surprenante que les plus jeunes d’entre vous ne connaissent peut être pas mais qui mérite surement qu’on la raconte. C’est il y a fort longtemps, en 1883, qu’une distillerie canadienne située en Ontario devient la propriété d’un certain Joseph E.Seagram. Elle est ainsi rebaptisée Joseph E. Seagram & Sons. C’est en 1928 que la Distillers Corporation Limited de Montréal rachète la distillerie Seagram, qui ne peut légalement prospérer comme prévu, puisqu’au même moment, de l’autre côté de la frontière, aux USA, c’est la prohibition. Mais le Canada devient naturellement le premier exportateur du continent pour éponger la soif illicite des voisins américains.

En 1933, à la fin de la prohibition, les invendus de 12 ans d’âge inondent le marché américain et la compagnie Seagram devient particulièrement rentable. C’est bien plus tard, vers 1981, que la Seagram Company Ltd tente de diversifier ses activités, d’abord dans l’énergie (pétrole et gaz). Puis, en 1995, c’est un virage à 360° qui est opéré. Profitant des 9 milliards de liquidité de la vente de ses participations dans DuPont, Seagram prend le contrôle d’Universal Studios, MCA, PolyGram, et Deutsche Grammophon. Lire la suite »

Internet, Nouveau monde, Projets & Participations »

[15 oct 2010 | 12 Comments | 647 vues]

Ça fait quelques temps que j’essaie de réunir une petite équipe pour monter un projet qui me trotte dans la tête mais je me dis qu’en en parlant ici, j’aurai peut être un feedback un peu plus important. Et comme en plus on est trolldredi, allons-y !

Crédit photo : Christine McIntosh (flickr)

« Aider la création » de la façon que le législateur a inventée, je n’y crois pas. Ni le coté taper sur les clients, ni le coté perfuser des initiatives, qu’elles soient nouvelles ou anciennes, ni le coté indiquer aux gens ce qui est bon pour eux. En vrai, je ne crois pas à la piste légale du tout. Je pars, par ailleurs, du principe qu’il y a un problème avec la création, alors que ce n’est même pas prouvé, mais passons.

Il y a un problème qui, lui, est bien réel, c’est le fait que création est aujourd’hui systématiquement associée à argent.

La création, elle, c’est de l’art. Oui, même toi, petit blogueur qui fait un billet une fois tous les 6 mois, tu es un artiste. Tu crées ! Ta création doit avoir une valeur à peu près aussi haute que celle de la mienne, mais peu importe, elle fait sûrement plaisir à quelqu’un, même si ce quelqu’un c’est ta mère ou ton collègue de boulot. Et l’art, c’est quoi ? C’est une façon de s’exprimer. Lire la suite »

Internet, Nouveau monde »

[15 oct 2010 | One Comment | 286 vues]

Article publié originellement par Fabrice Epelboin sur ReadWriteWeb en guise d’inauguration de cette rubrique « nouveau monde » qui tentera de regrouper tout ce qui se fait en matière de « le monde, avant, pendant, après » en restant, bien sur, internet centric.


Disparition des aides fiscales destinées aux startups, prélèvement supplémentaires sur le numérique, financement, sur son dos, des industries n’ayant pas réussi à faire évoluer leurs modèles économiques a travers la Carte Musique Jeune… Le nouveau slogan de la France 2012 pourrait se résumer ainsi : le numérique, il ne passera pas par moi.

Combien d’années de retard supplémentaires allons nous prendre du fait même de la politique numérique actuelle ? Suffisamment pour qu’on continue pendant encore quelques décennies à «rattraper le retard», une expression courante, utilisée à tord et à travers depuis les premières années du web, à l’époque ou la vache à lait du minitel avait poussé France Télécom a retarder le plus possible l’arrivée d’internet pour presser le citron du minitel jusqu’à la dernière goutte.

Nous entrons, comme le dit parfaitement Bluetouff,dans une ère de prohibition. Une ère de régression culturelle dans un monde qui, lui, entre apeuré dans la civilisation du numérique. Un monde où culture, connaissances et savoirs appartiennent à l’économie de l’abondance. Ici, on impose la rareté.

Les premiers signes d’une société qui se recroqueville sur elle même sont déjà visibles de tous. Le simple fait que des jeunes, qui savent au plus profond d’eux même que le problème des retraites ne les concerne pas, tant le monde aura changé d’ici à leurs 60 ans, manifestent dans la rue, est en soit, porteur d’un conflit qui s’annonce très dur.

Des «éléments de langage» commencent à apparaitre dans le camp d’en face. C’est sur ce point que j’aimerais m’attarder. Deux mots vont connaitre une évolution sémantique rapide, deux mots sur lesquels il va devoir se battre afin de préserver leur sens, se battre avec nos blogs, avec Twitter, Facebook, et tout l’attirail numérique habituel. Lire la suite »

3615 my life, Développement »

[14 oct 2010 | One Comment | 513 vues]

Non, j’déconne. Enfin, pas moi en tout cas :)

Cet article qu’on ma dernièrement signalé (merci), originellement publié par Julien Patriarca sur Technoaddict (Licence CC-BY-SA) est une joli réponse probablement pas voulue à l’attaque menée par Microsoft contre OpenOffice. Oui, on le sait depuis longtemps, le logiciel libre, en contrepartie de l’absence quasi systématique de coût de licence, engendre souvent plus de coûts humains. Il n’empêche que le fait qu’il soit adopté par une place de marché de premier plan est une reconnaissance énorme pour l’ensemble de la communauté.

D’un autre coté, avec l’agression sur beaucoup de plans du « vieux monde » contre la révolution internet (chez nous, ça porte des I .. HADOPI & LOPPSI), on se demande si c’est pas un poil risqué de confier à Linux la bonne tenue de l’économie anglaise .. Certains pourraient être tentés d’en profiter. D’un autre coté, on peut aussi largement profiter de Windows, vous me direz.


Crédit photo : killthebird (flickr)

La bourse de Londres (la plus importante place financière européenne tout de même) vient juste de terminer une «répétition générale» visant à valider la mise en place de sa nouvelle plateforme de Trading.

Basée sur Linux, Solaris et se basant sur des bases Oracle (tout ne peut pas être parfait) la nouvelle plateforme nommée Millenium devrait offrir des temps de trading de l’ordre de 0.125 millisecondes ce qui en ferait alors la plateforme la plus rapide du monde.

Le plus intéressant c’est que cette plateforme vient en remplacement de la solution TradElect de ….. Microsoft. Lire la suite »