Home » 3615 my life, Internet

La fibre en photos

11 octobre 2010 1 218 vues aucun commentaire
tags : ,
Download PDF

A l’occasion d’un petit tirage de fibre en datacenter pour terminer un circuit reliant Paris à Montpellier, j’ai pris quelques photos pour vous :)

Pour commencer, le rouleau de 100 mètres que j’ai récupéré le matin, avec deux petites pochettes plastique au bout et les connecteurs déjà installés. On peut aussi (et c’est plus facile) tirer sans les connecteurs au bout mais il faut le matériel pour les mettre après et je ne l’ai pas, ce qui suppose donc de faire venir quelqu’un et de le payer.

On s’installe ensuite a un des deux bouts de l’endroit ou la fibre doit être posée. Si on prévoit de devoir tirer entre deux étages différents d’un même bâtiment on choisi de commencer le tirage par l’étage le plus élevé pour une bête question de gravité et d’objet qui sont plus facile à faire descendre qu’a faire monter. On prends bien soin de dérouler sa fibre avant de commencer à tirer pour éviter la torsade qui fait des sacs indémélables. On peut aussi se la faire livrer enroulée sur un touret en bois qu’on installe sur un dérouleur.

Puis, on attaque :

Ce faux plancher la est loin d’être représentatif de ce qu’on peut trouver, il est même plutôt bien rangé et clair comparé au reste. Avec une ventouse, on ouvre comme ça une dalle sur deux pour éviter de compromettre la stabilité globale du faux plancher de l’étage et on tire sur sa fibre pour la faire passer la ou on veut.

Je vous disais qu’il fallait éviter les sacs indémélables, vous en avez un beau sous les yeux, mais du fait du déroulage préalable de la fibre, il ne posera aucun problème, la gaine de la fibre étant lisse et bien uniforme.

Vous voyez dans le coin supérieur droit de la photo des câbles qui montent, résultat d’un plancher trop encombré.

On tire à présent en aérien dans des portes câbles. Les câbles arrivant systématiquement sous les baies, on va généralement par le plancher jusqu’en bout de rangé et on monte directement au plafond.

A des fins de repérage, à chaque virage ou changement d’altitude, on met une étiquette avec une référence sur la fibre.

Le câble de mon exemple était une simple paire de fibres pour une section d’environ 6 milimètres. Ci dessus, un câble à peine un peu plus gros (1.8cm de section) contenant la bagatelle de 144 fibres. On remarque au passage :

  • La double gaine protégeant les fibres des agressions extérieures
  • Les renforts métalliques permettant de donner la forme qu’on veut au câble et qu’il la conserve
  • Les fibres regroupées en bandelettes qui peuvent être soudées par groupe en une seule opération pour faciliter le travail

On tire rarement ce genre de câble dans un bâtiment. Celui-ci a été récupéré dans la rue à proximité de travaux de tirage dans les égouts.

Leave your response!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.


un + 6 =