Home » Internet, Nouveau monde, Vie associative

La création façon hacker

26 février 2011 738 vues 2 commentaires
tags :
Download PDF

Quand je dis « création », je ne parle pas nécessairement de musique mais de tout ce qui se crée en général. En l’occurrence, je suis allé faire un tour ce vendredi au loop pour participer au hackaton memopol2 de La Quadrature.

L'immeuble du loop

Dans un lieu inattendu à coté de la place de la République, on trouve un tas de gens plus ou moins poilus causant tantôt anglais, tantôt espagnol, tantôt français qui semblent tous savoir ce qu’ils font.

En réalité, chacun fait un petit bout d’un tout dont on n’a qu’une vague idée de la forme et du fond qu’il aura à la fin, puisque personne n’a écrit quelque chose qui ressemble à un cahier des charges.

Et pourtant, les choses avancent. Un truc à rendre fou n’importe quel chef de projet de webagency.

La bonne recette pour arriver à ça ? Un lieu ouvert, une invitation inconditionnelle à venir sur place, un relais avec le réseau pour que ceux qui ne peuvent pas se déplacer puissent participer et  surtout une énorme quantité de blocs notes partagés entre tous pour rendre compte de où chacun en est.

Ajoutez un peu de nourriture et de boisson, et vous avez des choses qui avancent, par le simple fait que les gens se parlent. Pas de réunion, pas de chef, pas de temps perdu.

La clé du succès de ce genre d’opération, c’est la continuité. Ce hackaton a commencé jeudi soir et finira samedi soir. Loin des horaires de bureau bien cadrés, le travail est fait en non stop en fonction des possibilités de chacun. Le projet ne sera, bien sûr, pas terminé ce soir, mais assez avancé pour que les participants puissent terminer bien au chaud chez eux par la suite.

Du côté des participants, pour que ça marche, il ne faut pas attendre de trouver quelqu’un qui va vous dire quoi faire, il vaut mieux rentrer dans le tas, quitte à avoir l’impression de déranger.

A quand la même chose pour les projets de lois et les rapports de tous poils ?

2 Comments »

  • thy said:

    Tu voudrais dire qu’on collera un intranet dans l’hémicycle et que l’outil principal des députés sera l’IRC (ha un chan #assembléenationale !) et etherpad ?

    Après tout…

  • Bruno (author) said:

    Je pensais plus à quelque chose comme « bon, on va parler de tel sujet à propos duquel il semble nécessaire de faire une loi. Ça se passera du 3 au 6 mars au palais omnisport de Bercy, viendez, y’aura à boire et à manger » :)

Leave your response!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.


4 + neuf =