Home » Archive

Articles Archive for mars 2017

E-Monnaies, Nouveau monde, Projets & Participations »

[14 mar 2017 | 8 Comments | 2 149 vues]

Fulldisclo : j’ai été obligé d’aller copier/coller « Ğ1″, ayant une immense flemme de trouver comment faire sortir ce drôle de Ğ à mon laptop. Sur un smartbidule c’est plus simple.


duniter-logo

Duniter

Kézako Ğ1 ?

C’est le doux nom de la dernière cryptocurrency à la mode. Enfin, à la mode de gens bizarres et pour bonne part barbus pour l’instant (je sais, il y a des femmes … mais je suis persuadé qu’elles sont barbues à l’intérieur, y’a pas de raison !). L’idée serait quand même que ça se diffuse un peu plus largement. Je vous rassure, il y a encore du boulot, mais je vais déjà vous expliquer ce qui est fait et comment ça se goupille.

Ouais, c’est encore un nouveau bitcoin, nxt, ethereum, whatever … C’est bon, on connaît.

Alors oui, dans l’absolu, vous êtes dans le vrai. On parle encore de blockchain, un peu de proof of work, de nodes, et tout ça gère des sous. Enfin, à ma connaissance, on n’a pas encore réussi à acheter une pizza avec 10000 Ğ1 mais ça va peut être venir. Pour ceux qui n’ont pas suivi les épisodes sur la blockchain, il vaut mieux commencer par ici. Lire la suite »

3615 my life, Nouveau monde, Vie associative »

[7 mar 2017 | One Comment | 263 vues]
17283526416_a5327bfdd5_z

Image de Picture-of-money

Les conflits d’intérêts sont à la mode. Et pas que chez nous amis politocards.

On va passer vite fait sur le cas du mec qui touche déjà des salaires mirobolants et qui, en prime, salarie sa femme pour un travail oral et se concentrer sur quelque chose d’un peu plus concret.

Dans nos univers associativo-coopératifs préférés, on se heurte assez souvent (encore dernièrement) aux problèmes de conciliation entre le temps disponible et l’ampleur de la tâche. Un point de vue simple et radical consiste à considérer que si personne n’a de temps à consacrer à tel truc, c’est que ça ne doit pas être important, donc pas grave si ça ne se fait pas. De l’autre côté de la barrière, on compte de nombreuses structures, souvent subventionnées (par le privé ou le public) qui utilisent leurs fonds (toutes origines confondues) pour rémunérer un travail donné. C’est le cas typique des clubs sportif, mais c’est loin d’être le seul. Lire la suite »