Home » Archive

Articles de la catégorie Passes temps

E-Monnaies, Legislation, Nouveau monde »

[4 août 2014 | 5 Comments | 556 vues]

Petit manuel concernant la bonne gestion des cryptomonnaies à destination de l’état


Crédt photo : Duncan Rawlinson

Crédt photo : Duncan Rawlinson

Pourquoi est-ce que nos monnaies marrantes font des sueurs froides aux états ? Parcequ’ils se disent que les gens sont des filous et que leur premier but dans la vie est de frauder l’administration fiscale. Du coup, qui dit absence de traçabilité de l’argent dit absence d’impôt.

La version officielle du discours, c’est la noble lutte contre le terrorisme, la pédophilie, la drogue ou tout autre chose vilaine à l’esprit de la majeure partie de nos concitoyens. C’est de la poudre aux yeux, puisqu’on sait fort bien que la traçabilité des cryptomonnaies majoritaires est quasi garantie, si on met de coté les services de blanchiment qui ont de toute façon une fâcheuse tendance à disparaître ou à se faire tellement petits qu’une utilisation majoritaire est peu probable. Lire la suite »

E-Monnaies, Nouveau monde »

[29 juil 2014 | 23 Comments | 1 475 vues]

Vous avez probablement suivi ma petite série sur le bitcoin. Si ce n’est pas le cas, prenez une bonne dose d’aspirine et lancez vous dans la lecture, sinon, vous serez paumés dans le présent billet.


logonxtVoici venir la seconde génération de cryptomonnaie, NXT en tête.

De quoi s’agit-il ? Non, pas d’une Nième version du Bitcoin avec quelques ajustements. Il s’agit principalement d’une refonte du principe de base. Le bitcoin est majoritairement basé sur le « Proof-of-Work » (PoW) qui, si on schématise, donne la masse monétaire créée à ceux qui mettent les plus grosses ressources techniques à disposition du réseau. Il utilise également un peu du « Proof-of-Stake » (PoS) qui consiste à rémunérer les créateurs de blocs avec les commissions de transaction.

NXT, lui, élimine quasi totalement le PoW, permettant de constituer un réseau qui ne demande pas une énergie phénoménale. Il est en ce sens un peu plus égalitariste et carrément plus écolo, un simple Raspberry Pi suffit à « miner » (dans le monde du NXT, on dit « forger »). Lire la suite »

3615 my life, Passes temps, Projets & Participations »

[30 nov 2013 | 45 Comments | 4 796 vues]

railroadsLes activités professionnelles et associatives m’empêchent de continuer à alimenter ce blog de manière régulière, mais ça reviendra bien un jour, la preuve, une lubie m’a pris le weekend dernier à propos de l’opendata. Suite à un article de l’ami Hervé sur abavala.com ou il expliquait avoir parsé les résultats des sites d’info de la SNCF avec une page Google, je me suis dit que c’était bien faisable en direct sans passer par nos amis américains. Lire la suite »

Comment ça marche, E-Monnaies, Nouveau monde »

[17 juin 2013 | 8 Comments | 1 779 vues]

20130617 - bitmessageA la faveur d’un article de l’ami Korben, Bitmessage a débarqué sur le devant de la scène people en France la semaine dernière.

De quoi s’agit-il exactement ? D’un réseau peer to peer de messagerie chiffré. Les principes de base sont les mêmes que le bitcoin (voir ma série sur le sujet) :

  • Aucune autorité centrale d’aucune sorte (pas même l’infrastructure DNS)
  • Chiffrement de bout en bout
  • Diffusion par inondation totale de l’ensemble du réseau (ou presque) Lire la suite »

E-Monnaies »

[22 avr 2013 | 6 Comments | 3 605 vues]

20130422 - bitcoinA un moment, à force d’en parler, j’ai eu envie de comprendre les détails du fond de la chose. Au passage, j’ai pondu quelques articles au fur et à mesure que je décodais les 8 pages de la spécification originelle du principe et que je les croisais avec les documentations des implémentations disponibles un peu partout.

  1. Un peu de théorie du chiffrement
  2. Un problème mathématique complexe
  3. Chaînage des blocs
  4. Création et vérification des transactions
  5. Sauvegarde et compression des transactions
  6. Cryptomonnaies nouvelle génération

La série est en cours de compilation et d’enrichissement pour produire un document unique qui puisse servir à tous. Si vous voulez donner un coup de main, vous êtes les bienvenus par ici !

Lire la suite »

E-Monnaies »

[22 avr 2013 | 11 Comments | 1 636 vues]

20120422 - bitcoin merklePrécédemment, sur ce blog, nous avons vu comment les blocs de bitcoins sont découpés en transactions. Ce qui ne vous a, finalement, avancé que sur le mystère de comment un simple petit bloc de quelques octets peut contenir des milliards de satoshis.

Vous n’en savez par contre toujours pas plus sur comment ces transactions sont incluses dans la chaîne de blocs ni comment on va bien pouvoir se débrouiller pour que cette chaîne ne devienne pas énorme au fur et à mesure qu’elle enregistre des transactions. Lire la suite »

E-Monnaies »

[22 avr 2013 | 3 Comments | 1 672 vues]
20130418 - Cochon monnaie

Crédit photo : 401(K)

Avec le dernier article, vous avez théoriquement une bonne vue de ce qu’est la chaîne des bitcoins. Je récapitule, elle est composée de blocs dont le double hachage SHA256 donne une chaîne de 32 octets qui commence par un certain nombre de zéros qui représentaient la difficulté du moment lors de la création du bloc. Cette chaîne sert à constituer le bloc suivant, permettant de s’assurer que la chaîne est valide de bout en bout.

L’unicité de la chaîne est garantie par le fait que les clients du réseau bitcoin ont pour consigne de toujours choisir la chaîne la plus longue possible si ils ont plusieurs alternatives, situation qui n’arrive heureusement que peu fréquemment. Lire la suite »

Idioties, Téléphonie »

[22 avr 2013 | 13 Comments | 1 051 vues]
20130422 - hache

Crédit photo : bmerle

Vu que ça fait maintenant 4 ans (!) et que je trouve qu’on frise le running gag, je m’en vais user et abuser des lecteurs du présent blog pour tenter de me sortir d’un mauvais pas. On sait jamais, si un community manager de SFR passe par ici et dispose d’un bras un peu plus long que la moyenne…

Vous me direz, « baaahh, SFR, #narmol »… Et vous n’auriez pas tort.

Voilà toute l’histoire : Lire la suite »

E-Monnaies »

[18 avr 2013 | 5 Comments | 2 223 vues]
20130418 - chaine

Crédit photo : Groume

Dans l’article précédent, je vous expliquais comment on fabrique des bitcoins.

Vous avez théoriquement donc compris que les bitcoins sont organisés en blocs (d’abord de 50 bitcoins, puis 25, puis 12.5, etc. jusqu’à ce que les 21 millions de bitcoins prévus par le protocole soient minés). Un bloc est une bête chaîne de caractère dont la propriété est que, passée deux fois dans l’algorithme SHA256, elle génère une chaîne de 32 octets qui commence par un certain nombre de zéros, le nombre de zéros nécessaires pour trouver un bloc valide est calculé toutes les deux semaines en fonction de la puissance minière disponible pour faire en sorte qu’un nouveau bloc soit créé toutes les 10 minutes. Lire la suite »

E-Monnaies »

[17 avr 2013 | 10 Comments | 2 394 vues]
20130417 - mining

Crédit Photo : Steve Jurvetson

Dans l’article précédent, je vous ai fait un rapide descriptif de trois grandes familles de chiffrement. Dans le cas du bitcoin, ce sont principalement la seconde et la troisième qui nous intéressent.

Comme vous ne le savez peut-être pas, la base du bitcoin est un problème mathématique à résoudre. Vous résolvez le problème, vous créez de nouveaux bitcoins et ils sont à vous. Ceci n’est possible que parce que l’ensemble des logiciels gérant les bitcoins sont d’accord sur une règle commune et un challenge commun. Lire la suite »

E-Monnaies »

[17 avr 2013 | No Comment | 2 660 vues]
20130417 - crypto

Crédit photo : Cory Doctorow

Début d’une série d’articles à l’attention des curieux et surtout des journalistes qui se plaisent à parler de « protocole obscur et non public ». Pas de chance, c’est totalement public, par contre, c’est anéfé très obscur. Un peu de théorie du chiffrement pour commencer.

On distingue trois grandes familles de chiffrement :

Le symétrique :

Il en existe tout un tas de sortes. Le plus simple pour expliquer le principe est le ROT13 (ROT pour « rotation », qui est la méthode, et 13 est la clé qui représente le nombre de rotations). Prenons un exemple de message à chiffrer : « secret ». Considérons l’alphabet a, b, c, d, e, f… et appliquons une rotation sur chaque lettre avec un décalage de 13. Lire la suite »

3615 my life, Domotique, Idioties »

[27 fév 2013 | 17 Comments | 1 815 vues]
20130226 - sécurité police

Crédit photo : Laurent Diebold

On va laisser de côté la technique le temps d’un article.

Tout le monde prédit l’avènement de l’ère de la domotique… Depuis au moins 20 ans. C’est un vieux serpent de mer, donc. Mais ce coup ci, on a peut-être ferré le poisson avec l’entrée de nos amis gros fournisseurs d’accès internet sur le marché, SFR en tête avec son offre « SFR home ». La domotique qu’elle est pas cher et assortie d’un contrat d’intervention avec EuropAssistance en un clic sur votre iphone, pour SEULEMENT 20 € par mois. Ça donne envie d’applaudir des deux mains en faisant des bruits d’otarie, hein ? Ou pas.

Outre le fait que ce produit est une (vaine ? va savoir) tentative de reproduire le modèle économique du téléphone mobile sponsorisé pour ENCORE s’en mettre plein les poches (voir l’article de l’ami Guillaume sur le sujet), c’est surtout une vaste fumisterie. Cela dit, s’ils arrivent à vendre 20€ par mois l’équivalent d’une redirection de port dans un routeur nat et une presta humaine qui devrait être incluse dans toute assurance habitation, tant mieux pour eux. Mais cessons de taper sur SFR, parce qu’ils sont loin d’être les seuls à être au top du bingobullshit et puis ils en sont à leur tour de chauffe, on est pas à l’abri d’un coup de bol à l’avenir.
Lire la suite »

3615 my life, Domotique »

[25 fév 2013 | 12 Comments | 2 339 vues]

20130225_202055Parlons un peu d’interfaces entre l’homme et la machine, et non pas entre la machine et le chien comme mon titre pourrait le laisser penser.

On parle depuis plusieurs années du WAF. Il s’agit du coefficient appréciant la compatibilité d’une solution souvent DIY avec la gente féminine. C’est un brin sexiste, mais que voulez vous.

Pour s’approcher du top du WAF, c’est en fait pas très compliqué :

  • pas de fils partout
  • que ce soit un peu joli ou original
  • que ça marche
  • que ça ait une utilité (quoi que c’est pas obligatoire)

Du coup, la solution est très dépendante des gens qui vont être autour. Lors de la conception de @maisonquiwteet j’ai surtout pensé à une personne, et un peu aux enfants aussi (hauteur des interrupteurs, par exemple). Lire la suite »

3615 my life, Domotique »

[24 fév 2013 | 9 Comments | 2 261 vues]

Nombre d’entre vous connaissent déjà la @maisonquitweet. J’avais promis il y a un moment de vous expliquer en détail comment tout ça fonctionne. Retour donc sur la domotique. J’aborderai un peu plus tard la partie puissance et interface homme/maison. D’ici là, un petit topo sur les capteurs, maintenant que j’ai à peu près terminé la « phase R&D » (ça claque hein, ouais, je suis à 2 doigts de réclamer un crédit impôt-recherche !).

Il s’agit donc de créer un réseau de capteurs environnementaux dispersés dans la maison, à la fois pour la surveiller, mais aussi et surtout pour adapter plus ou moins automatiquement son comportement. On parle donc de capter la température, la luminosité, et pourquoi pas le son, l’hygrométrie, le mouvement, la présence de fumée…) Quelques prérequis :

  • au maximum câblé. Non pas que j’ai peur des ondes, mais je préfère la fiabilité du bon vieux cuivre et pourquoi faire du wireless sachant qu’il faudra toujours alimenter les montages et donc câbler ou bien s’emmerder avec des piles.
  • WAF au top, il faut que ce soit JOLI, sinon, PAF, ça fait des chocapics.
  • modulaire au possible, histoire de pas se retrouver avec un gros système monolithique qui ne pourra que très difficilement évoluer
  • corollaire, éviter de réinventer la roue au maximum

Pour le câblage, j’ai fait au plus simple : un câble 4 paires arrive dans chaque pièce à une hauteur comprise entre 1m50 et 1m80, au possible éloigné des sources de chaleur (radiateur & luminaire), des fenêtres, et à un endroit pas trop saugrenu. Tous ces câbles sont regroupés dans la salle technique sur des borniers télécom, permettant de pouvoir jongler avec les interconnexions assez simplement.

Du côté du joli, je n’ai rien trouvé de mieux que de cacher mes montages dans des appliques de luminaire. Ça permet toute sorte de fantaisie, mais ça oblige à conserver des montages de petite taille.

Comme je suis un intégriste du tout-IP, j’avais d’abord prévu de câbler tout ça en RJ45. Mais il faut se rendre à l’évidence, impossible de construire une solution ethernet qui soit à la fois bon marché, de petite taille et pratique à déployer. Ce qui s’en approchait le plus consistait à équiper chaque applique murale d’une arduino avec un module ENC28J60 et de faire du faux POE pour alimenter le tout. La modularité était maximale mais l’arduino ne permet pas de grand délire dans l’interaction via ethernet, rapport à l’espace mémoire très limité. Je n’ai pas exploré la piste raspberry pi, c’est peut être un tort.

La seconde piste consistait à brancher les capteurs directement sur le câblage et centraliser l’intelligence dans la salle technique. Pratique à déployer, mais ayant prévu 4 paires de cuivre par applique, je me retrouvais de facto limité dans le nombre de sondes installables dans chaque lieu ainsi que dans les fonctionnalités.

Le premier principe consistant à déployer une intelligence minimaliste dans chaque applique me taraudant, j’ai cherché comment faire communiquer une arduino sur autrechose qu’ethernet. Prérequis : il faut supporter les quelques 500 mètres de câble utilisés par le réseau, que ce soit rapide (pouvoir faire au moins tout le tour de la quinzaine de points de mesure de la maison en une seconde maxi), et que ce soit bidirectionnel (par exemple pour accrocher une led RGB à l’arduino d’une applique pour faire une sorte de retour d’état ou d’alerte visuelle,et pouvoir la piloter depuis le central). Lire la suite »

3615 my life, Domotique »

[6 sept 2012 | 24 Comments | 6 600 vues]

20120906-153415.jpgJ’ai promis à trop de gens de faire un descriptif de ma future installation pour me permettre de zapper. Notez que tout ceci fera l’objet d’articles plus détaillés point par point, plus tard :)

La domotique, c’est donc l’automatisation de l’habitat. La rénovation de notre dernière acquisition immobilière étant lourde et le budget conséquent, je me suis donc fait plaisir sur les possibilités prévues et potentielles :

  • Pilotage des volets (c’est une base)
  • Détection d’ouverture/fermeture sur tout (fenêtres, portes extérieures et intérieures…)
  • Pilotage des luminaires
  • Pilotage de certaines prises électriques
  • Différenciation de circuits électriques ondulés ou pas
  • Capteurs environnementaux un peu partout
  • Pilotage des radiateurs
  • Comptage électrique & eau
  • Pilotage de l’arrosage
  • Portier audio & vidéo câblé au réseau
  • Module GSM pour communiquer avec l’extérieur en toute circonstance
  • Accès direct au toit depuis la salle technique « pour plus tard »
    Lire la suite »