Home » Archive

Articles de la catégorie Projets & Participations

3615 my life, Nouveau monde, Projets & Participations, Vie associative »

[8 avr 2014 | 6 Comments | 2 413 vues]

La lecture d’un récent article de Pierre-Olivier Carles m’a inspiré la présente bafouille. Article à lire, par ailleurs, il est plein de bonne nostalgie des temps d’avant où nous étions « entre nous » sur internet et deux ou trois choses pas idiotes.


Crédit photo : Tristan Nitot (flickr)

Crédit photo : Tristan Nitot (flickr)

Du peu que je m’en souvienne, je crois que j’ai toujours été « le copain informaticien » (ou le fils, ou le cousin, ou autre…) à qui on téléphone quand on a un souci. Ça a tendance à se calmer depuis quelques années et le fait que je laisse souvent ce genre d’appel au secours de côté n’y est probablement pas pour rien. Il y a peut-être aussi un peu du fait qu’à force d’éduquer les gens, ils finissent par réussir un peu plus souvent à se débrouiller par eux-mêmes.

Reste que souvent, quand je suis devant un clavier, quelqu’un regarde par dessus mon épaule en soufflant des « whaaa, tu t’y connais toi, t’as l’air de maîtriser » ou quelque chose d’approchant.

Oui, je maîtrise. Je sais comment ça marche dans la boite et comment c’est fabriqué, je connais un paquet de tours de magie pour réparer les ordinateurs, j’arrive souvent à trouver la solution d’un problème alors qu’on ne m’a donné que deux ou trois morceaux sur les symptômes, et parfois même, ma simple présence suffit à faire tomber les trucs en marche, ma mère et ma femme pourront en témoigner. Lire la suite »

Internet, Projets & Participations, Vie associative »

[23 fév 2014 | 2 Comments | 1 977 vues]
Image OSM

Image OSM

J’ai un petit défi à vous proposer. Comme manifestement, gonfler mes followers sur twitter n’est pas suffisant, je tente avec l’article de blog.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, l’accès à internet en Ile-de-France n’est pas nécessairement chose aisée. Il existe, par exemple, une colonie de péniches abritée le long de l’hippodrome de Longchamp qui rame comme pas permis.

Comme on aime bien jouer, on a déjà déployé du wifi sur place, mais il manque un point d’ancrage pour tirer un ADSL ou une fibre pour renvoyer le trafic vers les péniches.

Le défi est donc le suivant : trouver un endroit ou poser une (petite) antenne et un (petit) routeur qui soit :

  • sur la rive ouest
  • à vue de la Seine
  • situé entre l’A13 au sud et le pont de Suresnes au nord

Appartement, terrasse, bureau, toit, lampadaire, on est ouverts à tout et tous les frais sont pris en charge.

La participation au développement d’un internet neutre, associatif et solidaire et des soirées sympa au bord de l’eau à gagner !

Idioties, Projets & Participations »

[10 fév 2014 | 5 Comments | 1 340 vues]
Tags : , ,

laptop trainLa SNCF vient de relancer la mode du wifi public… Et en prime, gratuit. C’est tout à leur honneur… Sauf qu’encore une fois, la bureaucratie est passée par là.

Alors, comme le dernier article qui, lui, ne tapait pas sur la SNCF, petite séance de consulting gratuit.

Le wifi, ça sert à quoi ? A accéder à internet principalement. Dans l’usage, c’est regarder de la vidéo, mettre à jour les applis de son mobile ou de sa tablette, récupérer ses mails et en envoyer, s’informer… Lire la suite »

Idioties, Internet, Projets & Participations »

[8 jan 2014 | 18 Comments | 1 685 vues]
20140108 - bidouille

Crédit photo : Mista.Boos

Depuis que je me suis mis à raildar.fr, j’écume pas mal de sources en matière d’opendata (en plus des autres). Et plus ça va plus je suis énervé.

Je vais donc commencer par établir une banalité sans nom qui devrait être à la base de toute réflexion opendata :

Ne cherche pas à savoir, connaitre ou comprendre ce que vont faire les gens avec tes informations pour tenter de les mettre en forme, contente toi de publier tout ce dont tu disposes de la façon la plus fine et rangée possible. Lire la suite »

3615 my life, Passes temps, Projets & Participations »

[30 nov 2013 | 45 Comments | 4 784 vues]

railroadsLes activités professionnelles et associatives m’empêchent de continuer à alimenter ce blog de manière régulière, mais ça reviendra bien un jour, la preuve, une lubie m’a pris le weekend dernier à propos de l’opendata. Suite à un article de l’ami Hervé sur abavala.com ou il expliquait avoir parsé les résultats des sites d’info de la SNCF avec une page Google, je me suis dit que c’était bien faisable en direct sans passer par nos amis américains. Lire la suite »

Comment ça marche, Internet, Projets & Participations »

[6 mai 2013 | 2 Comments | 1 440 vues]
Crédit photo : Pascal Charest

Crédit photo : Pascal Charest

Après une petite incartade au pays du chiffrement et des e-monnaies, retour aux fondamentaux. Dans les épisodes précédents, on a à peu près fait le tour des choses minimales à traiter pour monter un petit fournisseur d’accès. Place maintenant à un peu d’envers du décor. Abordons ce qu’il convient de faire pour assurer ses arrières quand on bosse sur un réseau qui n’est plus local. Attention, chacun a ses méthodes préférées, je n’ai pas la prétention de les lister toutes, juste de vous présenter ce avec quoi j’ai, moi, l’habitude de travailler. Lire la suite »

3615 my life, HADOPI, Legislation, Projets & Participations »

[1 juil 2011 | 5 Comments | 486 vues]

[Dans le cadre du lab proprieté intellectuelle, un appel à contribution a été lancé a propos du streaming. Ci dessous ma réponse que je trouve un peu hors sujet mais qui a été jugée digne d'intérêt]


Cette contribution est à caractère technico-généraliste. J’essaie de donner une perspective « usages & logique » au débat et j’avoue avoir de nombreuses lacunes juridiques.

J’espère ne pas avoir tartiné trop de bêtises. Merci de me corriger au besoin !

Dans le premier paragraphe, le streaming est opposé au peer2peer. C’est symptômatique du débat naissant qui oppose les deux alors que les deux technologies n’ont rien de similaire et ne se situent absolument pas au même niveau.

Petit mémo technique donc :

Le peer2peer englobe l’ensemble des logiciels permettant de faire transiter directement l’information d’un point du réseau à un autre sans passer par un intermédiaire. En ce sens, la quasi totalité des usages sur internet sont en mode peer2peer.

Par abus de langage, le peer2peer est généralement cantonné dans la mémoire collective au seul échange de fichiers entre utilisateurs. On peut admettre qu’il est opportun dans le cadre de la réflexion en cours de se limiter à cette vision du peer2peer. Lire la suite »

HADOPI, Projets & Participations »

[7 juin 2011 | One Comment | 815 vues]

Avec la complicité de @manudwarf, je me suis livré à une petite étude sur les 500 premières confessions de pirate. Je rassure les paranos, je n’ai eu accès qu’aux confessions elles-mêmes :)

La méthodologie :

  • Je me suis tapé les 500 premiers messages
  • Je les ai rangés par grandes catégories
  • J’ai noté le nombre de messages dans une catégorie (ci-dessous, le pourcentage) et leur popularité (la note à côté)
  • J’en ai tiré de grandes tendances

Limites de la méthodologie : je n’ai pas traité les multitudes de catégories de certains messages, je me suis cantonné à noter la prédominante de chacun.

Il ne faut voir aucun jugement de valeur dans les catégories que j’ai définies, c’est juste une tentative de faire sortir les grandes tendances.

Here we are, dans l’ordre du pourcentage de confessions : Lire la suite »

Nouveau monde, Projets & Participations, Vie associative »

[24 mai 2011 | 3 Comments | 1 088 vues]
Tags : ,

[Ceci est la retranscription des propos tenus par Jérémie Zimmermann lors de la première journée du forum e-G8 le mardi 24 mai 2011. Merci à skhaen, _mpu, mathieui, olive, Cosaque, Cubox, 23 & ocus. Licence CC-0]


Bonjour, je suis Jérémie Zimmermann, je suis co-fondateur de l’organisation citoyenne La Quadrature du Net . Il y a quelques faits que j’aimerais rapidement exposer ici, qui me semblent manquer dans le débat et qui pourraient éclairer peut-être la compréhension de certains au sujet de la crise de légitimité globale à laquelle le droit d’auteur risque de faire face prochainement s’il n’est pas déjà dedans.

Tout d’abord, pour une génération entière d’utilisateurs, qui utilisent les technologies numériques et qui sont nés dedans, utiliser de l’image, fixe, mouvante ou de la musique fait partie des moyens d’expression. Lorsque vous découragez l’utilisation sans autorisation, à des fins d’expression, vous découragez cette liberté d’expression dont parlait John [ndt : John Perry Barlow]. Ensuite, des usages, qui n’étaient pas régulés avant Internet. Je pense au droit de lire, au droit de prêter, au droit de partager.

Dans l’environnement numérique, monsieur le Ministre [ndt : Frédéric Mitterrand], à chaque fois que vous lisez, vous copiez. L’acte de lecture et l’acte de copie sont indissociables. Lorsque vous essayez à tout prix de décourager la copie, vous allez inévitablement décourager, empêcher la lecture, le partage et l’accès à la culture.

Enfin il y a un fait qui manque encore dans ce débat. J’entends monsieur Gianopulos dire « les gens qui utilisent BitTorrent c’est pas mes clients ». Je vais essayer de dire poliment ce que j’en pense. C’est juste pas vrai. C’est juste faux. Et les études empiriques le prouvent. .

Non seulement ces gens là sont vos meilleurs clients, mais c’est même une étude de l’Hadopi en France sur sa page 45, qui démontre invariablement que les gens qui partagent le plus de fichiers sur Internet sont ceux qui dépensent le plus. Je finis, j’ai fini. Ce que vous semblez oublier c’est que la culture, la musique et les films ce sont des choses que l’on aime avec nos émotions, avec nos sentiments et lorsque l’on aime on est toujours prêts à aider et à soutenir la création.

On n’est pas des voleurs.

3615 my life, Comment ça marche, Internet, Projets & Participations »

[23 avr 2011 | 23 Comments | 3 167 vues]

Crédit photo : technoloic

Ça fait un bon moment que je veux documenter un brin le réseau IP / Téléphonie / Domotique que j’ai construit à la maison. D’une part parce que ça pourrait donner des idées à certains, mais surtout pour pouvoir le refaire au prochain déménagement sans y passer deux semaines. Et puis je l’ai promis il y a peu sur twitter, alors here we go !

Pour commencer, premier étage du réseau IP :

Profession dans les réseaux et astreintes obligent, il y a trois moyens d’accès au réseau à la maison :

  • Une connexion ADSL Free 2Mbps non dégroupée reposant sur le réseau Orange jusqu’au data center Free de Bezons
  • Une connexion ADSL FDN 2Mbps dégroupé reposant sur le réseau SFR jusqu’au Netcenter Courbevoie puis Téléhouse Voltaire à Paris
  • Si vraiment c’est le bordel, une connexion à l’internet-pas-neutre-3G-SFR sur un netbook indépendant (vous aurez noté que question redondance j’aurais dû plutôt choisir Bouygues)

Les connexions ADSL sont supportées par deux lignes téléphoniques classiques ayant conservé leur proprietés RTC, on n’est jamais trop prudent en cas d’attaque en règle d’un pouvoir mégalo sur les réseaux ADSL. Deux modems RTC en état de marche sont par ailleurs à proximité, dont un est utilisé en tant que fax entrant. Lire la suite »

3615 my life, Nouveau monde, Passes temps, Projets & Participations, Vie associative »

[27 mar 2011 | 3 Comments | 291 vues]

Crédit photo NguyenDai

Quelques nouvelles du front en ce beau dimanche :

Du coté d’hadopi, pour commencer, la piscine des labs est officiellement ouverte et le projet 1x4x se retrouve, du coup, lancé. N’hésitez pas à venir proposer des thématiques de travail, des idées, des commentaires et des votes. Il s’agit du petit projet des experts associés des labs « pour passer le temps » et pour adapter la vitesse de réaction en ligne avec l’apparente lenteur du travail interne des labs.

Le dispositif est loin d’être parfait, Serge & moi sommes donc ouverts à toute réprimande constructive.

Du coté des engagements perso, et comme prévu il y a quelques temps, me voilà officiellement gribouille chez FDN (comprendre « secrétaire ») depuis l’AG d’hier après midi. AG que ceux que ça intéressent et qui n’ont pas suivi le film en direct pourront retrouver en vidéo et en texte sous peu. En deux mots :

  • les finances vont bien même si elles ne permettent pas d’investissements pour l’avenir
  • il a été décidé d’augmenter le tarif de l’abonnement ADSL d’un euro justement pour ces affaires d’investissements
  • la taille du bureau a été restreinte pour des questions d’optimisation des actions légales
  • les actions politiques & légales suivent leurs cours
  • un projet de collecte data 3G est en cours, plus d’infos bientôt
  • la fédération FDN est sur les rails et devrait obtenir une existence légale sous peu
  • les portes sont grandes ouvertes à qui veut bien les pousser pour venir nous filer un coup de main. Des geeks et (surtout) des non geeks !

Du côté des projets, le dossier de constitution de Global Anycast France a été envoyé à la préfecture de police en début de semaine dernière, on aura donc rapidement des nouvelles et on pourra probablement avancer coté ressources numérotées pour démarrer le betatest.

L’association franciliens.net avance aussi avec un début de discussion pour faire peut-être de la fibre, le montage des machines qui serviront aux mails, aux web et au SI interne, et puis toujours quelques coups de marteaux sur la tête du responsable de collecte FDN pour faire avancer les choses côté ADSL.

Et puis pour ce qui est du pied, je me le suis tordu dimanche dernier et ma cheville continue d’enfler doucement tout en me donnant la démarche d’un canard bourré au scotch.

Je prévois une amputation pour le milieu de la semaine si jamais le docteur que j’irai peut-être voir demain est pessimiste. D’ici la, je devrais pouvoir tourner dans un film de zombies sans problèmes.

Profitez bien de la fin de weekend, et n’oubliez pas qu’on a changé d’heure cette nuit !

Internet, Legislation, Nouveau monde, Projets & Participations »

[5 mar 2011 | 10 Comments | 573 vues]
Tags :

Crédit photo : José Goulão (flickr)

Suite à divers articles publiés sur ce blog ces dernières semaines, un projet idiot a poussé au fond de ma tête. Avant de juger de la faisabilité financière de la chose, j’ai besoin d’avis, notamment de personnes spécialisées en droit du travail. A vot’ bon coeur, m’sieur dames.

Sur le principe du hackaton, du barcamp, du workshop ou de ce qui vous plaira comme mot, réunir qui le souhaite pour une période fixée de une à X heures pour réaliser un projet financé par une boite, une administration, un particulier lambda (pour la suite, on dira « une boite » pour simplifier).

La boite en question peut, au choix, financer un projet pour elle-même, ou bien sponsoriser le projet d’un autre (une ONG, par exemple). On s’éloigne donc du principe désintéressé financièrement du hackaton, puisque les participants de ce genre de projet seraient rémunérés. On se rapproche plus du mode de fonctionnement « agence créa / SSII développement » mais en mode « blitz », « projet urgent », « y’a le feu au lac ».

C’est là que le bât blesse. Comment rémunérer légalement (et assurer, par la même occasion) de 5 à 200 personnes pour une durée de travail courte mais qui risque fortement d’être en dehors du cadre légal du travail imposé aujourd’hui ? Certains arrivent très bien à coder 40 heures d’affilé, pourvu qu’on les nourrisse, ce qui n’est généralement pas au goût de l’inspection du travail.

Par ailleurs, comment assurer une équité dans la rémunération, les gens ne participant, par définition, que rarement, à la totalité de ce genre d’opérations ?

Mon esprit a vagabondé un peu, et j’en suis arrivé à me dire qu’il vaudrait mieux emmener les candidats à ce genre de choses dans une île paradisiaque en échange de leur temps de cerveau pour le projet.

Si mon idée farfelue amuse quelqu’un, on s’fait une bouffe ou une mousse pour en parler.

3615 my life, HADOPI, Projets & Participations »

[13 jan 2011 | 7 Comments | 910 vues]
Tags : ,

Crédit photo : Aurélien Paulus

Je pensais que le temps ou je prenais les choses trop à coeur était révolu depuis un bon moment. Ben non, les commentaires du type « au bûcher le traître ! » sous les articles de PCInpact et Numerama relatant mon article d’hier font mal quand même.

Bon, en même temps, je n’en attendais pas moins. C’est un peu comme la théorie du corps plongé dans le bain qui fait sonner le téléphone : toute prise de position engendre un courant contraire au moins égal.

Qu’on ai tort ou raison importe peu, quand on pense, décide ou fait quelque chose, il y a nécessairement quelqu’un qui pense, décide ou fait l’inverse.

Mais allons de l’avant. J’ai promis publiquement que mes convictions étaient inchangées et je vais m’employer à ne pas me faire mentir. Lire la suite »

Comment ça marche, Internet, Projets & Participations »

[11 jan 2011 | 7 Comments | 1 231 vues]

Vu qu’on commence doucement notre petit projet pour devenir les maîtres du monde, il est temps que je vous explique un peu mieux le principe d’anycast.

C’est une façon détournée de faire du réseau IP. Dans le monde normal des routeurs, chaque bloc d’IP est réparti sur un certain nombre de machines souvent situées au même endroit. Dans le monde anycast, le même bloc d’IP existe sur plein de machines un peu partout sur le réseau.

Comme vous le savez déjà si vous avez tout bien lu mon blog, pour retrouver son chemin sur internet, un paquet va suivre des routes que chaque routeur du réseau connait. A va dire a B quelles adresses il gère, B va le dire à C, C va le dire a D et D saura, du coup, joindre les IP de A en envoyant ses paquets à C qui lui même saura qu’il faut les envoyer à B qui les enverra à A. Lire la suite »

3615 my life, Internet, Projets & Participations, Vie associative »

[4 jan 2011 | 2 Comments | 563 vues]
Tags : , ,

Amis lecteurs, bonjour, bonne année, la santé, le sexe, l’alcool, la drogue, la raclette et tout ça.

Maintenant que les politesses d’usage de janvier sont assurées, il faut absolument que je vous parle de 42. Oh, bien sur, je l’ai déjà fait l’année dernière, mais la, c’est plus rigolo.

Logo 42registry

Depuis quelque jours, juste après mon appel au lancement du projet Global Anycast, j’ai été embringué quasi de force dans un autre projet un brin connexe, 42registry. Il s’agit de créer des noms de domaine qui finissent par .42. Par exemple, http://www.spyou.42/

Ça claque hein ? Oui, mais en vrai le projet manque cruellement de moyens (technique et humains) et ca ne marche pas vraiment partout. Il faut, pour que ça tourne bien, des gens qui donnent de leur temps et, au choix :

  • Que chaque personne qui gère un serveur DNS lui apprenne comment on fait pour connaitre les noms de domaine qui finissent par 42
  • Que nos amis des hautes instances de l’ICANN se penchent sur le cas de ce registre un peu particulier qui n’est pas la pour gagner de l’argent mais pour promouvoir le libre et incluent la déclaration de .42 dans la zone racine

Autant dire que le second est loin d’être gagné, en tout cas pas sans un gros chèque, mais le premier trouve ces jours-ci un écho tout à fait inattendu. En effet, outre chez les traditionnels agitateurs du net (comme FDN ou Nerim), on trouve aussi des geeks poilus dans des endroits inattendus, par exemple chez Bouygues Télécom, qui sait résoudre les domaines en .42 depuis hier.

Alors on se dit qu’il s’agit sans doute de l’initiative d’une ou deux personne en interne sans l’aval de la direction et que ça peut sauter a tout instant, mais ça fait plaisir !

Keep it up 42registry, on est avec vous !