Home » Archive

Articles tagged with: cooperatif

3615 my life, Idioties, Projets & Participations, Vie associative »

[19 jan 2017 | 3 Comments | 762 vues]
Tags :

Ce billet est inspiré (entre autre) des multiples occasions que j’ai eu de constater les difficultés qu’on a globalement à travailler ensemble et un peu aussi de la prose de Benjamin et celle de PH. Il a été musicalement accompagné de Keny Arkana – Effort de Paix, Kery James – Racailles, Alan Walker – Fade, Brav – Post Scriptum – Bonus et Sick Puppies – All The Same.


Photo de Stephen Bowler

Photo de Stephen Bowler

Au commencement …

C’était mieux avant. Dans le monde auquel on ma préparé dans mon enfance, il y avait les gentils travailleurs un peu benêts, les flemmards de fonctionnaires mais qui bossaient un peu quand même, les méchants patrons qui exploitaient les gentils travailleurs mais bon c’est comme ça et les vilains élus qui pressaient le citron de tout ce beau monde pour s’en mettre plein les poches mais qu’on savait pas trop comment faire sans eux.

Tout naturellement, après m’être fait bourrer le crâne par des fonctionnaires à l’école et avoir regardé de loin les élus en me disant « pfouuu ça a l’air chiant », je suis allé, comme un gentil benêt, bosser pour un méchant patron.

J’ai eu du bol (ou pas), je suis tombé sur l’archétype du patron, arnaqueur avec ses clients et méchants avec ses employés… donc ça n’a pas duré longtemps, et assez vite (9 mois) j’ai senti que ça n’allait pas pouvoir se jouer comme ça et que je n’étais pas à ma place. Pas qu’il fallait que je passe de la case travailleur benêt à celle de patron méchant, mais que ces 4 cases que je m’étais construit à la mesure de ce que j’avais perçu du monde n’étaient pas les bonnes. Lire la suite »

3615 my life, Internet, Nouveau monde »

[7 juin 2011 | No Comment | 629 vues]

[Et pas que dans les domaines agricoles...]


Crédit photo : JaHoVil (flickr)

Le monde entier est à la recherche des modèles qui vont s’imposer, de place de numéro 1 dans les médias, des 20 minutes de gloire en primetime à la télé, d’être le blog avec le plus grand nombre de pages vues, trouver la brèche marketing qui fera acheter le produit phare du moment au plus grand nombre… Héritage de l’âge d’or de Mamie Télévision regardée par tous, ce mode de fonctionnement vertical et globalisé bat de l’aile tel l’escargot qui se traîne face à quelques fourmis, plus petites, mais terriblement plus efficaces.

La mondialisation s’autodétruit, madame. Elle a enfanté d’un réseau acentré dont nos vies dépendent de plus en plus et l’avenir est décidément dans les communautés et dans le pair à pair. Le but du jeu n’est plus d’être écouté par la terre entière mais d’être compris et influent dans sa communauté, d’avoir un modèle économique qui marche avec son voisin d’en face même si il est différent de celui du voisin d’à coté, en bref, bosser la qualité contre la quantité et de retrouver une valeur essentielle perdue depuis belle lurette : l’humanité.

Le réseau  mondial permet une ré-émergence  des modes sociaux par sphères, à ceci prêt que les sphères ne sont plus géographiquement limitées et, dans une certaine mesure, plus socialement limitées non plus même si beaucoup restent encore dans leur bulle, avec des « gens de leur rang », les choses commencent à bouger. Lire la suite »