Home » Archive

Articles tagged with: hacker

3615 my life, Internet »

[26 sept 2010 | 2 Comments | 335 vues]

Crédit photo : José Goulão (flickr)

J’ai souvent entendu dire, depuis quelque chose comme vingt ans, que la prochaine guerre (une grande, une mondiale) ne sera pas tant sanguinolente et violente que numérique et froide. Pour illustrer leur propos, ceux qui en parlent mettent en avant tantôt des cyborgs, tantôt de l’espionnage entre nations par écrans interposés, tantôt des gadgets à la James Bond…

Mais comme disait Fox, la vérité est ailleurs. Les prochaines guerres entre états se feront sans doute sur des choses bien plus affreuses qu’une bombe (l’absence d’eau, les bactéries, …) mais pendant ce temps la, une guerre d’un genre plus révolutionnaire qu’autre chose arrive.

Les gens en ont marre, marre de « la crise », marre de voir certains dans des jets privés, marre de vivre dans la peur permanente que les médias déversent à longueur de temps, marre de ne pas se sentir valablement représentés par les élus. Lire la suite »

3615 my life »

[17 avr 2010 | 5 Comments | 159 vues]

Crédit photo : Dalbera

Un billet (à lire ici) trouvé en fin de semaine m’a refait cogiter à ceux qu’on nomme les hackers au sens large et à l’éducation en particulier.

Je ne vous ferais pas la traduction de l’article entier, non par flemme mais parceque je suis un archi mauvais traducteur qui supprime trop souvent des subtilités linguistique au passage.

Le point qui m’a le plus marqué est à propos de l’éducation qui tente de bourrer le crane de nos enfants avec des connaissance alors que le plus important est d’avoir la compétence d’acquérir la connaissance, ce qui, de nos jours, semble ne pas être une priorité.

Heureusement, les wikipedia et autres sites à contenu culturels sont une mine pour les devoirs et permettent, à ceux qui s’en donnent la peine, de travailler la forme et l’organisation de ce qu’ils ont à dire plutôt que le fond d’un exposé qui traite souvent d’un sujet qui à déjà été moult fois traité et qui ne nécessite donc plus de révélations fracassantes, du moins pas au stade d’un lycéen.

Ce n’est pas encore mon heure, mais j’apprendrais à mes enfants comment hacker les profs pour avoir la paix, c’est une certitude.

Histoire que ça ne se perde pas, et puisque c’est du CC-BY-SA, voila le billet publié originellement sur Off My Gourd.


Let’s define what I mean by the term “hacker” first.  There is so much FUD out there around this term.  Large controlling institutions want you to fear hackers, want you to think the hacker mindset is dangerous.  This could not be farther from the truth.  Hackers are simply empowered individuals that want to figure things out for themselves.  With hacker properly defined, let’s get to the meat, why I want my daughter to be a hacker:

1.  Hackers are not consumer lemmings – As large institutions continue to brainwash American citizens into becoming slaves to the systems they’ve created; hackers know that there is a life outside these systems of user dependence, a better life.  Institutional dependence is literally killing us.  Our dependence on the institutional food system has left us disease ridden and physically incapable.  Dependence on western medical systems is bankrupting us.  Our two major political parties both preach institutional dependence; one insists dependence on big government institutions, the other dependence on big corporate institutions.  Hackers preach self and small community dependence. i.e. independence.

2.  Hackers avoid what I call “The Knowledge Trap ” – Our education system is mostly about teaching people what to think, not how to think.  This is true from kindergarten through undergrad.  Hackers are more focused on skills than knowledge, and people with skills survive.  Most importantly it’s attitude that make hackers effective.  Knowledge is least important because they have the skills to get the knowledge they need when necessary.  And their independent attitude makes them resistant to appeals to authority.

3.  Hackers can hack anything – They are not just limited to computers and electronics.  They can plant vegetables and by doing so hack the food distribution system.  They can install solar panels on their homes and hack the energy grid.  They easily shake the fear that advertisers and politicians instill in mainstream society’s psyche.  Big institutional systems don’t faze hackers, they can see beyond them.

4.  Hackers favor open systems – Hackers use and favor open non-controlling tools and systems.  They support software freedom, and this ensures that non-restricted tools will be available to hackers for generations to come.

I’m sure there are many more reasons to encourage the next generation to embrace hacking.  Feel free to add your reasons as comments.  Happy Hacking!

Idioties, Internet »

[1 avr 2010 | No Comment | 35 vues]

On m’a envoyé ce soir regarder 5 minutes de reportage du 20h de TF1 (ici, si c’est encore dispo). D’un coté, un vrai délice d’idioties à mourir de rire, d’un autre coté, c’est déprimant tellement on s’imagine ce qui se passe dans la tête des gens qui croient la TV comme l’Évangile après avoir vu ça.

On y apprend que la « cybercriminalité sur le web » (mais pas sur internet, notez) a explosé ces dernières années et que ça représenterait une perte de 1000 milliards de dollars pour les entreprises. Ouf, on est sauvé, c’est pas eu Euro.

Je me demande toujours comment on peut affirmer que mondialement il y a eu X milliards de pertes, sachant que l’argent ne disparait pas, qu’il ne fait qu’aller de mains en mains, il y a bien quelqu’un qui en a profité de ces milliards. Mais hormis ça, j’aimerais surtout savoir comment on peut estimer un chiffre pareil avec le bout de son nez. Lire la suite »