Home » Archive

Articles tagged with: nick

3615 my life, Internet, Nouveau monde »

[20 oct 2010 | One Comment | 327 vues]

Crédit photo : Steven Mileham (flickr)

Je vous parlais, il y a une dizaine de jours, de l’anonymat sur internet qui n’en est pas réellement un, du moins pour ceux qui utilisent un pseudonyme fixe et régulier pour communiquer en ligne.

Un billet de Laure de la Raudière daté de ce matin traitant de la « génération Facebook » rappelle les principes de précautions lorsqu’on expose une partie de sa vie privée en ligne et souligne la réaction des adolescents qui « nous trouvent ringards lorsque nous les mettons en garde contre la mise en ligne impudique de la totalité de leur vie privée ».

Jusqu’à présent, on entendais surtout les voix de « bons pères de famille » mettant en garde leurs enfants contre les vilains pédonazis peuplant internet. Il semble cependant que le risque le plus élevé, en tout cas en nombre de victimes potentielles, se situe plutôt Lire la suite »

3615 my life, Internet »

[12 oct 2010 | No Comment | 862 vues]

Crédit photo : André Batista (flickr)

Je discutais dernièrement de l’anonymat sur internet avec quelqu’un et ça a eu une petite résonance sur un fil de commentaires de ce blog puis à quelques autres endroits.

L’anonymat sur internet, ça se matérialise comment ? Par un pseudonyme. A l’époque (celle d’avant internet, sur les BBS), et encore aujourd’hui dans certains endroits bien précis du réseau, il n’était pas bien vu de se promener en utilisant sa véritable identité.

Non que ce soit une volonté générale de se cacher, puisque tout le monde se connait, il s’agit en réalité de donner corps à son personnage numérique. Une certaine forme de schizophrénie qui enchanterait probablement tous les psy du monde. Certains ont, a contrario, fait le choix d’employer une contraction de leur prénom, « xav » pour « Xavier », ou même une contraction nom+prénom. Peut importe, le but était d’avoir un pseudonyme original qui permette de différencier les gens avec, en général, un seul mot. S’il a un sens quelconque ou une histoire à raconter c’est mieux, mais loin d’être obligatoire socialement parlant.

Dans la vraie vie l’usage du pseudonyme est la chasse quasi exclusive des métiers de l’édition, si on laisse de coté les corbeaux avec leurs lettres en papier journal. Lire la suite »