Home » Internet, Vie associative

Comment devenir son propre FAI (2 – La base)

10 juin 2010 8 092 vues 11 commentaires
tags : , , , ,
Download PDF

Enchaînons tout de suite sur un premier exemple concret, le plus simple, fournir de la connexion à Internet a l’étudiant locataire du petit studio qu’on a fait au fond de son jardin.

Dans ce cas, pas de zone blanche, pas d’impossibilité chronique pour la personne en question de s’abonner à l’ADSL. Il est juste fauché comme les blés mais vous ne souhaitez tout de même pas lui fournir du wifi sur votre adresse IP publique à vous, vous savez très bien que ces satanés étudiants sont tous des pirates nés et qu’ils sont dangereux.

Etant donné la petite taille du fournisseur d’accès que vous vous apprêtez à créer, vous ne pouvez pas investir des milliers d’euro dans une arrivée fibre optique, mais nous allons quand même poser les briques de base qui vous permettrons, si votre petite affaire grossi, de pouvoir le faire plus tard.

Etape 1 - La connexion avec Internet

Pour le démarrage, faisons simple, vous pouvez vous contenter d’un lien ADSL qui sera partagé entre tous les utilisateurs (vous et votre étudiant du fond du jardin, donc). Deux solutions envisageables en fonction de vos envies, de vos connaissances techniques et de vos ressources :

  • soit vous prenez un abonnement chez FDN en demandant explicitement plusieurs adresses IP publiques (moins de 31 euro par mois d’ADSL + 13 euro de ligne de téléphone chez France Télécom) et un modem/routeur type Linksys WAG120N qui saura très bien gérer ce groupe d’adresses IP (~50 Euro)
  • soit, si vous ne voulez pas vous séparer de votre fournisseur d’accès actuel, vous prenez un service de VPN (FDN réfléchi actuellement à la mise en place de ce genre de chose, en attendant, si vous êtes vraiment motivés pour tester le principe, contactez-moi) qui vous permettra d’obtenir un circuit virtuel distribuant plusieurs adresses IP. Dans ce cas, vous aurez besoin d’une petite boite supplémentaire chez vous qui établira ce circuit pour encapsuler dedans le trafic de votre étudiant. (j’en ai une en projet pour pas cher, si des gens sont intéressés)

Nous verrons plus tard les tenants et les aboutissants de la création d’un opérateur à part entière pour votre petit FAI. Ce n’est pas financièrement viable avant quelques dizaines d’utilisateurs.

Etape 2 – La connexion locale

Si vous avez prévu le coup pendant vos travaux, vous avez déjà du RJ45 qui dessert le studio de votre étudiant. Vous branchez donc simplement l’arrivée du câble chez vous au modem ou à la petite boite et, de l’autre coté, au PC de votre étudiant.

Si vous n’avez pas prévu le coup ou que la distance dépasse 100 mètres, vous avez le choix entre :

  • de la fibre optique à poser en aérien ou à enterrer dans un fourreau (comptez ~1 euro par mètre de fibre pour le matériel à acheter si vous faites les travaux vous même) puis un switch avec un port optique (~200 Euro pour un matériel correct) de chaque coté.
  • du wifi avec une antenne efficace de chaque cotée (budget entre 15 et 300 euro) et un point d’accès wifi dans le studio qui permettra au locataire de brancher le câble de son ordinateur de façon normale.

Etape 3 – Les services

L’avantage de vous reposer sur un FAI associatif déjà existant est de bénéficier des services qu’il fourni. Server DNS, serveur de mail, hébergement, tout est déjà prêt, et de bonnes âmes vous aideront à prendre votre indépendance si vous le souhaitez. Car une fois que votre lien avec le FAI est établi, rien ne vous empêche (chez FDN en tout cas, et plus tard lorsque vous serez un opérateur à part entière) d’héberger vos services en interne pour ne plus utiliser que la liaison fournie par un autre et aucun autre service.

Etape 4 – Et après ?

Après  ? Ben l’air de rien, vous avez déjà une première base pour fournir de l’Internet à d’autres gens qu’a votre étudiant. Il suffit de tirer d’autres câbles avec les voisins ou d’installer des connexions wifi plus longues pour, par exemple, commencer a desservir le petit village d’a coté qui, lui, n’a pas accès à l’ADSL.

Arrivera un moment ou, si vous avez 25 utilisateurs sur votre connexion ADSL, certains vous diront que ça rame. Qu’a cela ne tienne, il suffit d’ajouter une nouvelle ligne ADSL et de répartir les utilisateurs ou, mieux, d’agréger les deux lignes pour doubler la capacité.

Arrivera peut-être même un moment ou votre zone de couverture sera suffisamment élargie pour toucher deux plaques ADSL différentes et proposer aux gens qui sont entre les deux une connexion répartie entre ces deux plaques pour plus de redondance.

Et enfin, arrivera peut-être un jour ou une délégation de service publique concernant la fibre sera signée par le conseil général du coin avec la possibilité de s’y raccorder, vous troquerez alors votre batterie de modem routeurs ADSL contre une arrivée fibre et ce sera le moment rêvé pour créer un opérateur à part entière, objet du prochain article.

L’important, c’est d’arriver à convaincre. Convaincre les gens que confectionner soi-même son Internet, même si ça prends du temps et de l’argent, c’est mieux, et convaincre ceux qui vont monter dans le bateau avec vous qu’il faudra s’investir, parce que le jour ou l’antenne wifi qui relie Trifouilly sous Jouarre à Banana les Flots tombera de son poteau, il faudra bien que quelqu’un aille la raccrocher. Ce sont la tous les charmes et emmerdes du monde associatif en général qui sont appliqués à l’Internet. Ces gens la ne pourront plus dire « c’est la faute de … », il faut leur faire comprendre dès le début !

A suivre, un début d’explication sur les interconnexions entre opérateurs réseau.

11 Comments »

  • -Fred- said:

    Lorsque tu parles de prendre un service VPN, comment ça se passe en théorie au juste ? Qui fourni les adresse IP par exemple (car je présume qu’on parle bien d’IP publiques) ?

  • Bruno (author) said:

    Je vais faire un article au sujet des VPN :)

  • -Mathieu- said:

    Tu parles d’agréger deux lignes ADSL, j’ai cherché un petit moment pour mon usage personnel pour savoir comment agréger.
    De ce que j’ai lu il existe 2 méthodes :
    – Envoyer sur un lien puis l’autre les infos (problématique pour les sessions https entre autre)
    – Répartir la charge sur 1 seul lien puis si saturation renvoyer les requêtes suivantes sur le lien suivant. (problématique car on ne peut pas saturer toute la bande passante réelle (2liens) en une seule charge, les débits par dl par exemple se limitent au maximum au débit d’un lien)

    Y aurait-il une autre manière de procéder ?
    Peut être avec un accord opérateur pour agréger les liens de part et d’autre mais qui propose cela de manière abordable ?

  • Bruno (author) said:

    Coe tu l’as relevé il n’y a pas de magie .. Soit tu as un arrangement avec le FAI qui te permet d’agréger (FDN va bien finir par reussir à le faire, ca va devenir vital), soit il faut recreer dmun circuit qui supporte l’agrégation par dessus deux ADSL qui savent pas faire. Je l’ai un peu experimenté avec du PPP multilink par dessus des VPN sans grands résultats question stabilité mais ça remonte à 5 ans maintenant, peut-être que ça marche mieux de nos jours :)

  • Arthus said:

    Supers infos, je suis en train de réflechir à un projet associatif autour de l’hébergement/la fourniture d’acces internet mais surtout, j’ai déjà des étudiants au fond de mon jardin. Pour l’instant, j’ai un rj45 qui part de ma box et qui arrive à un routeur wifi, auquel les étudiants se connectent. Donc pour l’instant ils utilisent l’ip de la box. Après lecture du sujet sur les vpn, je n’ai pas eu de nouvelles de la petite boite supplémentaire. Est-ce qu’il y a un article ou cette solution est détaillée ou un mot clé à taper sur ixquick ?

  • Bruno (author) said:

    Il faut lire la suite des articles :)

  • Mickael said:

    Je commence à me pencher de plus en plus sur la question . Mais avez-vous déjà eu des retours d’expériences pour les Antilles (Martinique ou Guadeloupe ) ?

    Mickaël

  • Bruno (author) said:

    Aucune, non. Mais l’approvisionnement en bande passante est malheureusement relativement difficile dans ces coins la.

  • helium said:

    Salut Bruno,

    Super cette idée d’articles pour vulgariser la compréhension du fonctionnement d’Internet et du FAI, car on à vraiment l’impression qu’ils font exprès de nous laisser dans le flou…

    D’ailleurs j’ai plusieurs questions :

    Si on fait payer un accès à internet mais que l’on ne fourni pas d’ip publique par utilisateur (comme le font les Hôtels), est ce qu’on est un fournisseur d’accès internet ?
    Doit on faire les mêmes démarches auprès de l’ARCEP et d’enregistrement associatif/entreprise dans le cas d’une liaison par pont wifi et accès par internet NATé?
    Si l’on rentre dans le schéma de faire payer un accès internet partagé, l’association et/ou l’entreprise ne doit elle pas prendre une offre « pro » ?

  • Bruno (author) said:

    @helium : il y a plusieurs niveaux à ta question :

    Coté loi : si tu ne te déclare pas à l’ARCEP, tu n’est pas fournisseur d’accès, donc ce que font les gens avec ton accès à internet engage, à priori, ta responsabilité. Si tu te déclare, tu n’est donc plus responsable de ce que font les gens. Ce serait con de s’en priver, même si c’est derrière du NAT.

    Coté contrat : les FAI peuvent selon leur bon vouloir autoriser ou interdire d’une part le partage, d’autre part la revente. Il y a fort à parier qu’il faille prendre un contrat PRO pour avoir le droit de faire les deux, oui.

  • BENOIT FATAKI said:

    Dans tout ça, par ou il faut commencer pour devenir fournisseur internet
    en Afrique central a moindre coût? Quelles sont le démarche à faire.

    Nous somme une association pour l’aide à la scolarité en Afrique central, nous débutons en R.D. Congo.

    Merci d’avance.

Leave your response!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.


deux + 5 =