Home » 3615 my life

Votants, non votants & non inscrits

21 mars 2010 82 vues un commentaire
tags : , , , ,
Download PDF

J’ai passé les 12 premières années de ma vie d’adulte (si tant est que j’en sois réellement un) à ne pas voter. Non, pas abstentionniste, juste pas inscrit.

Si on en croit les chiffres, il y avait, l’année dernière, 44 millions d’inscrits sur les listes électorales et, au 1er janvier 2010, selon l’insée, 64.6 millions d’habitants dont 14.2 millions de moins de 18 ans.

Nous avons donc autour de 50 millions de gens en mesure de voter mais 44 millions inscrits. Ça fait déjà 6 millions de non inscrits, soit un peu moins de 10% de la population globale et 14% de la population inscrite. Je n’étais donc pas le seul, ouf !

Non inscrit, pourquoi ? Premièrement parce qu’on m’avait dit que le recensement entre 17 et 18 ans emportait l’inscription militaire et l’inscription sur les listes électorales, un devoir et un droit, somme toute. Ça me paraissait équilibré, sauf que j’ai bien été inscrit pour le service militaire (2 ans à me battre pour ne pas le faire) mais pas sur les listes électorales.

En bon rebelle que j’étais comme on l’est souvent à 20 ans, je me suis dit « la France ne veut pas de moi autrement que pour ramper dans la boue ? je ne veux pas d’elle non plus ». Puis, à force de voir défiler les élections, je m’y suis un peu intéressé quand même, mais rien ne m’a poussé à aller m’inscrire. J’étais devenu contestataire non-inscrit.

Ce n’est qu’il y a 2 ans, a l’occasion d’un déménagement qui m’a amené d’une ville de banlieue banale à une ville de province de plus petite taille, que je me suis enfin dit que ma voix allait pouvoir servir à quelque chose. Les parties en présence avaient l’air d’avoir des arguments valables et de faire des choses concrètes pour la population (bien ou mal, je jugerais plus tard, mais au moins, ça bouge)

L’histoire politique locale m’a fait voter au centre aux dernières municipales, par conviction et confiance dans l’homme qui le représentait. Pas passé, tant pis, c’est le jeu ma pauvre Lucette.

Mais depuis (présidentielles et aujourd’hui régionales), c’est blanc à tous les étages. NON, je ne me reconnais dans aucun parti. NON, je ne crois pas que la gauche fera mieux que la droite (ni l’inverse), NON je n’ai pas peur de faire le jeu des extrêmes en votant blanc, et OUI j’aimerais que le vote blanc soit reconnu pour ce qu’il est : l’expression qu’aucun choix proposé ne convient, et que le code électoral soit modifié en conséquence, avec, pourquoi pas, l’ajout d’une obligation de voter comme en Belgique.

Un article intéressant de la RAJF, bien que datant de 2002.
Un plus récent, sur AgoraVox
Le site du vote blanc.

One Comment »

  • Pierre said:

    Impéccable, je n’ai jamais voté une seule fois de ma vie, pas inscrit sur listes éléctorales depuis 17 ans.
    Quelle fierté, et le Larzac dans le coeur bien sûr :)

Leave your response!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.


un + 8 =