Home » Comment ça marche, Internet

Internet, des fils et des ondes partout (3)

26 mars 2010 2 619 vues un commentaire
tags : , , , , ,
Download PDF

Se mettre d’accord pour échanger des informations (voir article précédent), c’est bien, mais il faut pouvoir les faire se promener. Et pour ça, on a encore pas vraiment trouvé mieux que les bons vieux câbles.

Internet n’étant qu’une entité abstraite, on le trouve maintenant presque partout. Accrochés aux poteaux téléphoniques, ce sont les câbles plus visibles et qui sont souvent faits de cuivre, mais à présent aussi contenant de la fibre optique, on en trouve même enroulés autour des fils à haute tension (ce qui était infaisable avec du cuivre).

Mais le gros du câblage constituant internet n’est pas dans les airs. Il n’est même pas non plus sous nos pieds sagement rangé dans les égouts ou les galeries techniques, non, la plus grande quantité de câble se trouve au fond des mers et des océans. Les premiers tests de câbles sous marins, à l’époque isolés au caoutchouc, remontent a 1838 (voir un petit historique du câblage sous marin). L’image illustrant ce billet est l’état du réseau sous marin d’Alcatel en 2007.

Depuis, on en tire de nouveaux très régulièrement, au gré des nouvelles technologies à la mode, mais il semble, comme dans l’espace, relativement rare qu’on s’intéresse beaucoup aux anciens devenus inutiles. J’ai dégotté un article bien sympathique et très détaillé sur un bateau câblier en mission.

Et enfin, pour rejoindre le fil sur les datacenters, ces câbles finissent tous, au moins à un bout, dans une sorte de datacenter. Pour les câbles finaux desservant les abonnés, ils se rencontrent dans un NRA, noeud de raccordement abonnés, qui se transforme en NRO, noeud de raccordement optique, pour bien faire comprendre aux gens qu’on parle de fibre optique, de la repartent d’autres fibres optiques vers d’autres noeuds, et ainsi de suite de noeuds en noeuds.

Mais il existe aussi des noeuds vers lesquels on ne peut pas aller avec un câble. C’est le cas de certaines régions très reculées du monde, mais aussi beaucoup plus simplement le cas de votre téléphone portable. Internet est donc partout autour de nous, pas seulement dans le sens subjectif qu’il est un élément de plus en plus important dans nos vies mais bien au sens réel du mot, Internet est dans les ondes. Et si vous n’êtes pas dans une zone ou votre téléphone portable capte, vous pouvez être sur qu’un satellite vous arrose quand même de la haut.

TeleGeography propose diverses cartes plus ou moins exactes à propos des télécommunication en général, à voir !

Je vous expliquerai un autre jour comment le trafic se promène dans tous ces noeuds et les infinies possibilités de connexions qu’ils ont entre eux sans se perdre entre vous et la personne avec qui vous discutez sur MSN.

One Comment »

  • 22decembre said:

    Je donne ici la carte des câbles sous-marins :
    http://www.submarinecablemap.com/

    Je ne sais pas si elle est pleinement à jour, si des câbles sont délibérément oubliés car obsolètes…

Leave your response!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.


8 − cinq =