Home » 3615 my life, Internet, Nouveau monde

Les labs HADOPI, la suite

17 décembre 2010 758 vues aucun commentaire
tags : , ,
Download PDF

Ce matin, j’étais cordialement convié à me rendre once again rue du Texel chez HADOPI pour discuter de ma candidature au poste d’expert pilote pour le lab Internet & Societés. Et ils m’ont encore laissé m’échapper sans me courir après… Tout fout l’camp, moi j’vous l’dis !

J’ai été reçu par un chargé de mission auprès du Collège de la haute autorité fraîchement embauché, manifestement pas mal geek et pas que sur les bords, il a oeuvré il y a quelques années dans le développement.

Finalement, nous avons surtout discuté des labs en général, des outils, des méthodologies d’études et de travail collaboratif plus que du lab en lui même. Ma candidature (parmi d’autres) a manifestement éveillé les consciences en interne, mettant en exergue le fait que les labs tels qu’ils étaient décrits dans la conférence de presse étaient trop verticaux pour qu’une véritable collaboration puisse s’établir.

Il est donc question de créer deux postes d’experts pilotes transversaux qui auront pour mission d’étudier en profondeur le fonctionnement des labs, de faciliter la communication entre les différents labs et d’être force de proposition concernant les outils d’exploitation.

Du coté de l’agenda, la décision de nomination des experts pilotes devrait intervenir dans le courant de la seconde semaine de janvier. Suivra, ou pas, une réunion pour définir les premiers axes de travail.

Beaucoup de questions restent en suspens concernant la manière dont seront lancés les labs et surtout sur comment ils fonctionneront.

J’ai vivement milité pour les points suivants :

  • Déploiement d’une solution type wiki pour consigner l’ensemble des travaux
  • Mise à disposition d’outils collaboratifs en temps réel (Etherpad, channel voir serveur IRC, mailing list)
  • Une ouverture complète de la plateforme dès le début

Pour coller à la volonté d’ouverture, il est question que le lancement se fasse sous la forme d’une réunion ouverte à toute participation plus qu’une conférence de presse qui ne permet qu’un échange dans un seul sens. Elle devrait avoir lieu autour de fin janvier.

Se pose donc la question de comment faire participer le plus grand nombre à ce genre de rencontre, sans que ça ne devienne un boxon innommable. J’ai commencé à imaginer des solutions basées sur des tweets ou des mails pour organiser les prises de parole, rien de bien transcendant.

Au final, mieux vaudrait peut-être organiser ça sous la forme d’une présentation formelle suivie d’une séance de tables rondes animées par les experts pilotes et les chargés de mission et à effectifs plus réduits pour en faire ressortir quelque chose de vraiment intéressant.

Pas vraiment d’idées sur l’intérêt réel de la haute autorité pour ma candidature, du coup. De toute facon, le planning est trop chargé en ce moment pour que j’ai le temps de me poser des questions là dessus.

Pour ceux qui débarquent, je signale encore une fois que le projet Global Anycast a été lancé dernièrement et qu’on a besoin de vous. Développeurs, admins système ou réseau, décideurs chez des exploitants de réseaux, juristes, spécialistes en crypto, amateurs de monitoring  ? Venez !

Leave your response!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.


− 8 = un