Home » Idioties, Internet, Nouveau monde

L’infini illimité sans borne

21 août 2011 2 816 vues 14 commentaires
tags : , , , ,
Download PDF

Vous connaissez les deux seules choses infinies ici-bas ? L’univers et la connerie humaine. Quoi que pour l’univers on n’est pas bien certain. (libre adaptation des propos de l’ami Albert Einstein)

Crédit Photo : Mathieu Nauleau

Au terme de longues conversations avec un ami (coucou carx), nous en étions arrivés à définir que l’illimité était une chose dont les bornes n’étaient pas connues, tandis que l’infini était quelque chose qui n’avait pas de borne. Ainsi, il est donc possible de toucher la limite de l’illimité. Juste, on sait pas quand. Bon, ces débats étaient plus sur la sémantique et nous étions accompagnés d’un nombre colossal de bouteilles et réunis dans un endroit étrange peuplé de gens peu fréquentables ce qui n’aidait pas à une saine réflexion.

Toujours est-il que ce qu’on peut lire aujourd’hui à propos de l’internet 3G est un mensonge. « Internet illimité dans la limite de… ». La limite est connue, ce n’est donc pas illimité. De toute façon, ce n’est pas non plus de l’internet, donc au fond ce n’est pas bien grave.

Qu’apprend-on dernièrement dans les lignes d’OWNI ? Certains opérateur membres de la vénérable Fédération Française des Télécoms souhaitent mettre fin aux forfait illimités. Notez bien le nom de la fédération hein, c’est une fédération de téléphonistes, pas d’opérateurs internet. Ce n’est qu’un petit détail, mais quand on entend des téléphonistes parler de mettre fin à de l’illimité, ça fait sourire.

Bon, tout le monde s’agite, mais au fond, c’est pas si révoltant que ça. Une boite privée qui décide de changer ses offres commerciales, elle a bien le droit, non ? Là où c’est plus amusant, c’est que tout ceci fasse l’objet d’une entente à plusieurs. Il semblerait donc qu’il soit nécessaire que tous le fassent en même temps pour que ça fonctionne. Ben oui, vous avez le choix entre un forfait illimité et un pas illimité… vous prenez lequel ? L’illimité, bien entendu, même si vous n’avez pas besoin de plus que ce qui est proposé par celui qui est limité, c’est humain, la peur de manquer.

Vous vous souvenez de la dernière modification contractuelle qui a fait l’objet d’entente à plusieurs ? C’était sur la hausse de la TVA sur les forfaits ADSL et téléphonie mobile, ou plutôt le retour de la TVA à 19.6%, taux qui n’aurait jamais dû être quitté. Un opérateur de téléphonie mobile a décidé de ne pas jouer le jeu des deux autres, et toute l’affaire a capoté. Que va-t-il arriver sur cette affaire d’illimité à votre avis ? Je connais au moins un FAI, le plus ancien encore en activité, qui continuera à faire de l’illimité. Y parait même qu’un autre, plus gros, et qui a tout compris, serait du même avis.

Mais revenons au pourquoi de cette drôle d’idée d’internet plus illimité. Toute l’affaire vient de la contribution de la FFT sus-citée à la consultation sur la neutralité effectuée par l’ARCEP. Dans ce document purement factuel, il est dit que la limitation de débit au-delà d’une certaine consommation de l’abonné est un moyen de contrôler le trafic et d’éviter son explosion. Vous notez bien hein, limitation du débit au delà d’une certaine consommation, pas coupure de l’accès. C’est donc encore un peu illimité quand même, avec une cassure des performances à un endroit bien précis. C’est moins grave.

Oui, mais…

Les gens ont été habitués à dépenser sans compter, et du coup, ça fait un peu mal de faire une croix dessus, alors on râle. Certains vont même encore jusqu’à hurler à une atteinte à la neutralité.

Wait… WHAT ??

La neutralité, c’est « tous les paquets voyagent libres et égaux en droit ». Le fait que mon ADSL ne pédale pas à plus d’1Mbps n’entraîne aucune discrimination dans la circulation de mes paquets. On peut même considérer que si toutes les atteintes à la neutralité qu’on connaît ont leur origine dans une prétendue saturation des réseaux, cette solution de limitation du débit des plus gros consommateurs va dans le sens d’une neutralité accrue. Et même s’il était question de faire payer au débit ou à la quantité utilisé, pas de contradiction avec la neutralité.

Comme dit plus haut, tout ceci n’est qu’une question d’habitude. Personnellement, j’ai l’habitude de payer de l’internet au 95e centile avec un palier minimal (plus d’explications ici). En gros, passé mon engagement de quantité minimale, plus je consomme plus je paie. C’est inconcevable pour moi d’avoir de l’internet limité en débit, je préfère payer plus cher pour avoir le débit nécessaire à mon usage exact.

J’entend bien que ce mode de fonctionnement serait difficile à gérer pour beaucoup. Avoir une facture d’internet variable d’un mois à l’autre en fonction de si on a fréquenté youtube ou pas, c’est étrange. Et pourtant, c’est ce mode de calcul qui permet de financer au mieux les réseaux. Mais passons.

Le plus grave de tout ça, c’est que finalement, y’a pas mort d’octets dans ces phrases qui ne sont encore que de vagues projets censés être des réponses à des problèmes inexistants. Alors que, si on ne prend que cet exemple la, l’ACTA prévoit de tuer des octets juste après qu’ils soient mis dans des paquets IP et tout le monde s’en branle.

Si les accords commerciaux sauce ACTA vous gonflent, vous avez de quoi vous amuser en géopolitique & génocides avec la Syrie ou en politique générale avec les suites du printemps arabe. Et si c’est la techno qui vous amuse, continuez à démolir le bidule gradué d’hadopi, que le P2P reprenne le dessus ce qui solutionnera le problème de concentration des sources rencontrés par certains FAI devenus trop gros pour continuer à avancer. Vous pouvez aussi vous lancer dans la création d’un FAI.

En bref, merci de buzzer les bonnes choses, ça nous changera.

14 Comments »

  • LordPhoenix said:

    Sur le principe de buzzer ACTA plutôt que cette histoire je te rejoins mais je voudrais revenir sur cette histoire de coût et de «payer ce que je consomme».
    Sur le principe je suis là aussi assez d’accord avec toi, j’ai du mal avec tout ces forfaits tout compris où tu ne sais pas vraiment ce que tu payes que ce soit pour les télécoms ou autre. Mais là où je ne suis pas d’accord sur une chose c’est sur ce que je coute à mon opérateur. Qu’est-ce qui coute le plus cher au fai? Ce qu’ils payent à FT pour le dégroupage ou ce que je fais circuler dessus? Qu’est ce qui est le plus couteux? Établir et maintenir les tuyaux où les données qui y circulent?
    Personnellement j’aurai plutôt tendance à penser que ce sont les tuyaux qui coutent cher surtout pour le fixe. Dans ce contexte facturer en fonction de la consommation me semble difficilement applicable.

  • Aldevar said:

    Ce document de la FFT révélé par Owni.fr n’est en effet qu’une réflexion sur l’avenir des forfaits internet fixe. Même si cette réflexion fait hurler tout le monde, le fait que Free et Numéricable (qui ne font pas partie de la FFT) aient dit leur désaccord la dessus, devrait faire échouer ce projet, si projet il y avait. Si certains FAI souhaitent passer l’internet fixe, jusque là illimité, en offre limité, il est nécessaire pour tous les FAI jouent le jeu. Dans le cas contraire, ceux ayant limité leurs offres se tireraient une balle dans le pied.

    Juste un détail, mais la FFT (Fédération Française de Télécom) n’est pas une fédération de téléphonistes mais d’acteurs des télécommunications. Ce qui comprend en effet la téléphonie mais aussi internet.

  • Romain said:

    Je suis désolé Spyou mais je ne suis pas d’accord avec toi. Oui la limitation de débit, ou la fin de l’illimité ne me font pas peur, mais dans cette image : http://owni.fr/files/2011/08/FFT_fixe-tableau1.jpg il y a une atteinte énoooorme à la neutralité du net. Sauras-tu la retrouver ? PS : c’est plutôt du côté droit…

  • Bruno (author) said:

    @Aldevar regarde bien l’écrasante majorité des membres de la FFT. Ce sont des téléphonistes.

    @Romain ce tableau est sorti de son contexte et malgré cette sortie on y voit un tas de peut-être et d’hypothèses. Si tu regarde bien coté droit, tu as des coches vertes, ce qui veut dire oui, et, sur la seule ligne ou il n’y en a pas, y’a marqué « OUI ou NON ». Certes, si c’est NON, il y a atteinte à la neutralité.

    Ce tableau n’a qu’une utilité : poser le principe qu’on traite différemment le groupé du dégroupé et de la fibre. S’il est question de réduire les débits (ou de faire payer plus cher a ceux qui en veulent plus), ça me semble plutôt logique de segmenter le marché en fonction des débits moyens constatés. Et de fait, il y a moins de débit consommé en ZND, un peu plus en ZD et encore plus en fibre.

    La chose qui me choque moi, c’est qu’ils n’y est pas fait mention du FTP dans le tableau :)

  • Michel Lebon said:

    « Mais revenons au pourquoi de cette drôle d’idée d’internet plus illimité. Toute l’affaire vient de la contribution de la FFT sus-citée à la consultation sur la neutralité effectuée par l’ARCEP. »

    Ben non, ce n’est pas leur (à la FFT) document remis à l’ARCEP mis 2010 qui a été « sorti » par OWNI mais qq chose qui ressemble à un document de travail… non officiel! Le vrai, j’en ai publié le lien (j’ai mis le doc au chaud sur mon blog… dès fois que) bit.ly/mVf5Ie

    Pas le temps de me retaper toutes les contributions de l’époque (notamment celle d’ORANGE …) et encore moins celles en réponse à la consultation de NKM…

    Alors ce document (celui d’OWNI) c’est quoi :
    – une « fuite organisée » résultant de négos en cours dans le cadre de bilatérales plus ou moins officieuses entre ARCEP et FFT,
    une réflexion interne FFT, fuitée par le plus pushy du groupe de réflexion…
    – un coup de force tenté pour enfoncer le clou, suite à la rencontre avec Kroes en … juin 2011 ?

    Va savoir…

  • bernard said:

    Un accès illimité de 1Mbps est limité à 324 GO par mois. Sauf erreur ?

  • Tangi Colin said:

    L’illimité de l’adsl est un mythe (les octets évoluent bien dans le monde de l’abondance mais les câbles sur lesquels ils reposent n’échappent pas à la rareté du monde physique). A partir de là, il me parait pas idiot de payer à la consommation (ça permettra de mettre un peu de plomb dans la cervelle de ceux qui font du dl en 24/24 7/7, nos usages ont un impacte sur le réseau).

    Mais je ne suis pas d’accord avec toi quand tu dis qu’il ni a pas atteinte à la neutralité du réseau, tout dépend comment c’est fait mais ce sera certainement fait de manière que les offres fournies par le dit FAI ne rentre pas dans le calcul (et tous les services google une fois qu’il auront fait un chèque).
    A partir de là si ça pédale pas a la même vitesse suivant la destination (et ceci de manière intentionnelle, je remet pas en cause le Best effort) bah on est en plein dans une atteinte à la neutralité du réseau.

  • Bruno (author) said:

    @Michel merci :)

    @bernard fonction du nombre de jour dans le mois. Mais ce n’est (à priori) pas une limitation commerciale et pas du fait du fournisseur (je dis à priori parce que j’ai souvent eu le cas du FAI ADSL qui limite volontairement le débit de synchro ATM pour assurer une ligne stable quand un peu de boulot aurait permis d’avoir 50% de débit en plus voir mieux)

    @Tangi nous sommes bien d’accord. Pour l’instant, les choses qui ne pédalent pas à la même vitesse, ce sont TV & téléphone qui ne sont pas internet, donc tout va (presque) bien.

  • Beorn said:

    Je suis plutôt d’accord avec Romain. La partie droite du tableau ne devrait pas être présente, ni même imaginée, pour un accès internet.
    Sans parler du piège qui consiste à continuer à vendre de l’internet neutre, mais avec un plafond bas, et ajouter des exceptions facebook-youtube-megaupload qui sortent du quota. Ils le font avec le mobile, pourquoi ne le feraient-ils pas avec le fixe ?

    Bref, je trouve le buzz plutôt bienvenu, histoire de dire qu’on est pas prêt à gober ça.

    Sinon, j’aurais une question. Ils justifient la limitation par la consommation excessive de bande passante, qui saturerait le réseau (explication qui ne tient pas debout) et augmenterait significativement leurs coûts. Il me semble me rappeler d’une conf de B. Bayart dans laquelle disait que la bande passante/les investissements pour l’augmenter ne représentait une part faible du coût d’un abonnement ADSL. Est-ce que tu pourrais confirmer ? (ma mémoire, hein, je ne doute pas de BB). Tu aurais des chiffres pour savoir de combien on parle plus précisément ?

  • obinou said:

    Il y a un passage que je n’ai pas compris:
    En parlant du paiement au 95ème centile, tu dis:

    « Et pourtant, c’est ce mode de calcul qui permet de financer au mieux les réseaux. »

    Pourtant, il me semble que ce paiement au 95ème centile est un portage du principe de la demi-terminaison dans la téléphonie, et je ne vois pas en quoi les réseaux seraient « moins bien financés », par exemple via un paiement forfaitaire.

    Ma « logique » c’est que lorsqu’on installe un équipement réseau, il y a 2 coûts principaux: L’achat+installation+configuration initiale, + un récurrent lié en particulier à l’électricité consommé (Et OK, au TH2 l’élec c’est pas négligeable).
    c’est un investissement, OK, mais une fois posé, je ne vois pas comment cet équipement peux coûter plus cher ou moins cher en fonction du nombre de paquets qu’il a transporté ce mois-ci.

    C’est d’ailleurs, il me semble, le principe du peering payant: Le peering n’est pas « gratuit » parce qu’il y a des coûts fixes à couvrir.

    Pour moi, un paiement « à l’usage » correspond en fait à vouloir créer une rente, comme dans la téléphonie ou le minitel. Et pour moi le 95ème centile est dans le même ordre d’idée.

    Si un réseau est congestionné et qu’il faut investir, OK: Qu’est-ce qui empêche de limiter la vitesse (QoS ou carrément la vitesse des ports), ou bien augmenter le prix des forfaits pour couvrir cette dépense.

    Là, ce qu’on cherche à faire avec le 95ème centile c’est à recréer une sorte d’équité artificielle » sous prétexte qu’il n’est « moralement » pas normal que si 2 personnes payent pareil, il est anormal que l’une consomme 10x plus de débit que l’autre. Mais ou est le mal, en vrai ? Tant qu’il n’y a pas congestion, le trafic n’est pas plus « dur » à router !

  • Bruno (author) said:

    @Beorn oui, jusqu’à un certain seuil l’augmentation de capacité est peu cher. Par contre, quand on a pris une techno (par exemple CWDM) pour multiplexer plusieurs longueur d’onde sur une fibre et qu’on arrive au bout du rouleau (8Gbps, en l’occurrence), tout changer pour pouvoir aller plus loin (avec du DWDM par exemple) ça fini par revenir cher.

    Une chose est certaine, les gros FAI sont tous bénéficiaires et râlent tous sur un problème de capacité : ils n’ont pas fait les investissements nécessaires alors qu’ils auraient pu.

    @obinou le 95e centile n’est pas un principe de terminaison d’appel façon téléphoniste, non. C’est juste un principe de facturation à l’usage qui permet de burster comme un cochon quand on en a besoin et que le réseau en a la capacité sans payer ce burst.

    Lorsque deux opérateurs utilisent le réseau d’un 3e pour traverser l’atlantique, ça me semble pas déraisonnable que celui qui consomme régulièrement 90% de la liaison paie 90% des frais correspondant.

    Et puis si tu regarde bien, payer forfaitairement un lien fast ethernet 100Mbps a un prix X ou payer ce même prix X pour une conso de 100Mbps au 95e centile sur un lien giga ethernet, d’un point de vue performance, je prends la seconde solution.

    « ou est le mal », le mal, c’est que si celui qui paie 10x plus que l’autre pour le même service est au courant que l’autre paie 10x moins, il va plus vouloir payer et le réseau ne pourra plus être entretenu ou agrandi.

  • Beorn said:

    @bruno
    Ok, merci.

  • Megwatmwala said:

    L’infinie est utilisé pour simplifier les équations,

    l’illimité n’est pas un terme mathématique : ou c’est une différence entre infinie + et infinie –

    Imaginez une seconde, qu’il y a ENCORE plus que l’infinie …

  • Megwatmwala said:

    Illimité est un rapport quantitatif, infini est un concept mathématique logique

    quand on passe : de 1 à 1 millard de millard, l’évolution peut être considéré comme touchant l’infinie

    Si vous pouvez transmettre a chaque instant à la vitesse maximale et être en communication direct avec l’ensemble du monde ou de l’univers

    ca en fait du bruit

Leave your response!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.


1 + = dix