Home » Domotique, Rénovation

Domotique, électrique, tique, tique

17 février 2012 3  143 vues 21 commentaires
tags : , , , , , , , ,
Download PDF

Crédit photo : Numerama

Je ne vais pas vous faire languir plus lontemps. Nous reviendrons sur les histoires de mode de chauffage et d’isolation. Mais pour l’instant, plongeons dans le monde magnifique des trucs-en-tique.

Les mondes électriques et domotiques sont intimement liés pour la bonne et simple raison qu’avec un bon vieux câble, tout est généralement plus fiable. Alors bien entendu, la domotique en radio voir en infrarouge ça marche mais ne comptez pas sur moi.

S’il n’y avait qu’un seul conseil à donner, ce serait : mets des câbles PARTOUT. De préférence du catégorie 6 qui tient bien la route. Tu tires une ligne électrique ? Mets un câble cat6. Tu installes un truc quelque part ? Mets un câble cat6. Oui, même dans les toilettes, même dehors là où tu as prévu de peut-être faire une terrasse plus tard, même au fond du placard de l’entrée et même dans le cabanon du jardin.

Quelques endroits auxquels on ne pense pas forcément :

  • les caissons des volets roulants (pour pouvoir les asservir)
  • les emplacements des prises électriques (des fois qu’un appareil nécessitant le réseau soit branché dessus)
  • les interrupteurs (qui sont à une hauteur idéale pour une sonde de température)
  • les portes et fenêtres (pour pouvoir par exemple détecter leur ouverture)
  • les combles (pour y brancher une antenne, un dispositif de réception ou estimer la déperdition de chauffage)
  • le vide sanitaire (pour détecter des fuites d’eau)
  • le garage (pour le jour où il y aura une porte automatique ou que la tolérance aux bécanes sera dépassée dans la maison)
  • le portail et/ou l’entrée (pour y mettre un portier vidéo)
  • la boite aux lettres (pour alerter qu’il y a du courrier)
  • dehors sur la terrasse (pour le dernier bidule antimoustique à la mode l’été)
  • sur le toit (pour l’anémomètre)

En bref, d’après mes dernières estimations, pour la maison qui nous intéresse, vue la quantité de câblage prévu, on part sur deux tableaux, un par étage. Nous allons arriver à une bagatelle de :

  • 75 câbles cat6 dont moins de la moitié sous forme de prise RJ45, le reste étant prévu pour la domotique, tiré en étoile depuis les tableaux
  • 42 points lumineux ramenés aux tableaux
  • Un câblage domotique supplémentaire sous forme de bus avec 40 points de livraison et deux boucles par étage en cas de rupture de continuité quelque part pour minimiser la perte d’éléments
  • 25 lignes de prises électriques
  • 15 alimentations de radiateurs

Voyons à présent un peu le détail :

Le chauffage

Crédit photo : JaHoVil

Comme dit dans un article précédent, même si c’est, paraît-il, une hérésie, l’électricité nous parait être la forme d’énergie ayant le plus d’avenir, en tout cas pour ce qui concerne la durée de vie moyenne d’une maison rénovée. Les PACs semblent prometteuses mais trop de gens ont l’air de dire qu’ils accumulent les problèmes et finalement la notion même de chauffage central (donc qui peut tomber en panne) semble d’un autre temps. Oui, je sais, la fourniture d’électricité, comme bidule central, c’est pas mal, dans son genre… Mais ça peut évoluer avec le temps.

Nous chaufferons aussi au bois avec la formidable cheminée ultra design que les vendeurs nous laissent, mais pour la régulation générale, ce sera de l’électricité. Ne vous en faites pas, on va aussi passer par une bonne couche d’isolant avant.

Qui dit radiateur électrique dit fil pilote. Je me suis déjà illustré dans la conception d’un petit système de gestion du fil pilote en 1wire à coller dans les boîtiers de jonction à côté des radiateurs si vous n’avez pas l’avantage d’avoir un retour du fil pilote au central, mais ce coup ci, je ne vais pas me faire avoir, je vais les ramener aux tableaux et préparer donc deux cartes avec une douzaine de DS2406 double voies et une pelletée de diodes et de MOC et relier le tout à un contrôleur 1wire dédié.

Chaque radiateur bénéficiera tout de même d’une terminaison RJ45 point à point et d’un arrêt du bus domotique… « Au cas où ».

Nous prévoyons des radiateurs à inertie dans la pièce de vie principale et dans l’entrée, du panneau rayonnant dans les chambres & bureaux et du sèche serviette dans les salles de bains.

La température

Ou encore le thermostat, bref, ce qui permet de savoir où on en est dans chaque pièce.

Aujourd’hui, je fais dépasser des capteurs de température soudés au bout de câbles et enfermés dans de la gaine thermo. C’est pas super joli mais on s’en sort à peu près. Pour la nouvelle maison, je vais tenter l’intégré : chaque interrupteur sera accompagné d’un petit boitier mural avec une grille et une bonne isolation arrière et embarquera, je pense, à minima, un détecteur de luminosité et une sonde de température. Je disposerai également quelques sondes à des endroits stratégiques non munis d’interrupteurs (la cheminée, l’extérieur nord & sud…)

Bref, théoriquement une cinquantaine de sondes, le tout sur un contrôleur 1wire dédié. Je prends la voie de l’absence de thermostat dans chaque pièce, préférant miser sur des interfaces sur smartphone & tablette que je ferai après. Il sera toujours temps d’ajouter des thermostats sans fils plus tard si besoin est.

La détection d’ouverture

Crédit photo : Dan

Intimement liée à la température et au chauffage : il est idiot de continuer à faire rayonner un panneau si la fenêtre est ouverte. J’ai donc prévu, puisqu’on change aussi les fenêtres, d’y coller des ILS (composant contenant un bilame métallique qui fait contact lorsqu’il est proche d’un aimant) dans les montants, le tout relié à un DS2406 sur un 3e réseau 1wire dédié qui accueillera aussi les détecteurs de mouvements qui fonctionnent en gros sur le même principe (si rien ne bouge le courant passe et sinon il ne passe pas) et qui vont permettre, par exemple, d’éteindre la lumière des toilettes au delà de 5 minutes après le dernier mouvement. 20 ou 30 pour les chambres et le bureau.

Seule entorse à la règle du radiateur éteint en cas d’ouverture de fenêtre : les radiateurs à inertie qui, de toute façon, ont un cycle de refroidissement trop long pour que ça vaille le coup de les arrêter lorsqu’on aère.

Accessoirement, le couple détection d’ouverture et de mouvement est à la fois la base d’un système d’analyse comportementale pour faire réagir la maison et celle d’un système d’alarme. Une pierre, deux coups.

Les prises et luminaires commandées

Déclencher la machine à laver aux heures creuses ? C’est possible. Éteindre la TV dans la chambre de Junior après 22h ? Les doigts dans le nez. Deux exemples typiques d’asservissement des prises. Je pourrais continuer sur ma lancée des DS2406 en les équipant de relais  mais on commence à toucher à des choses sur lesquelles il y a besoin d’un peu de réactivité et surtout d’indépendance.

Comprendre par là que la machine à laver ou pire, la lumière des toilettes, rendus inutilisables à cause d’un ordinateur en panne à l’autre bout de la maison, c’est un peu… énervant.

Pour pallier à cette problématique, j’ai donc cherché ce qui se faisait en matière de domotique à intelligence répartie (on pourrait dire de la domotique en P2P, en fait). C’est la qu’on tombe sur tout un tas de normes très fermées et ayant toute une particularité bien étrange pour des normes : elles ne sont, chacune, utilisées que par un seul constructeur de matériel, voire une seule gamme de ce même constructeur.

Crédit photo : Ralph

Sauf une, KNX, qui bien qu’horriblement chère comme toutes les autres, à l’avantage de réunir un nombre conséquent de constructeurs proposant des produits compatibles entre eux.

Elle a, en prime, l’avantage d’être à la fois répartie et centralisable. Très concrètement, tant qu’ils sont reliés ensemble par un câble, vous pouvez apprendre à votre interrupteur à allumer et éteindre la lumière tout en conservant la possibilité de le faire également via votre ordinateur ou  via un module de commande indépendant. Si l’ordinateur tombe en panne, vous perdez une partie des fonctionnalités (par exemple « si on est un jour de semaine et que tu détectes du mouvement dans la chambre des parents et qu’il est entre 6h et 6h20, allume la machine à café ») mais on pourra toujours allumer la lumière de la cuisine pour se faire son café soi-même (en branchant la cafetière sur une autre prise, probablement).

Les interrupteurs

Ce seront les destinataire d’une grosse partie des points d’arrêt du bus KNX. On va à priori partir sur du matériel Merten 7 contacts. Ça fait un budget interrupteurs conséquent mais ils semblent être les plus intéressant en matière de fonctionnalité et le design nous plait bien. Ces interrupteurs savent à peu près tout faire (oui, même le café). Domo-Energie a consacré une page à l’engin.

Evidemment on aurait adoré partir sur du Basalte mais a 350 ou 400 euro l’interrupteur, on en aurai eu pour plus cher que la réfection complète de l’isolation.

Le réseau

Bien entendu. Du 1Gbps partout. On a toujours besoin d’un bon débit quand on sort un laptop :)

Le son

Last but not least, le son devient omniprésent. La musique, le téléphone main libre, la vidéo…

Et là, je vous avoue que je nage encore dans le flou le plus total. Je pressent que je pourrais utiliser l’une des 4 paires du câblage domotique point à point pour transporter de l’audio, mais il risque d’être de piètre qualité. Du coup, je m’orienterai plus vers de l’audio over ethernet, mais je n’ai pas encore eu l’occasion de fouiller pour voir quels périphériques on peut trouver sur ce créneau.

Du coup, je vais peut être prévoir quand même un minimum de câblage audio classique, ne serait-ce que dans le salon.

Dissimuler tout ça

Crédit photo : Jayouane

Comme je le disais, nous allons refaire l’isolation. Probablement avec de l’isolant en rouleaux ou en panneaux et du placo par dessus. Une bonne occasion pour dissimuler les réseaux derrière. Mais comme nous allons aussi avoir les coffres de volets roulants intérieurs un peu partout, je me suis dit qu’un coffrage général sur les murs extérieurs agrémenté d’un éclairage indirect continu (voir la photo) ce serait pas plus idiot. Si en plus je m’amuse avec des rubans de leds RGB, on pourrait gérer la couleur et l’intensité lumineuse à volonté.

Du coup, en faisant un coffrage 4 ou 5cm plus large que les coffres de volets, on pourrait y passer tous les réseaux et n’avoir qu’à descendre verticalement pour alimenter les interrupteurs et prises en passant derrière le placo. Il devrait même être possible de repasser plus tard de nouvelles lignes électriques, réseau ou domotique sans trop se prendre la tête !

La photo ci-dessus a été honteusement piquée sur un forum, je vous conseille d’aller y faire un tour en cliquant dessus, la réalisation est particulièrement bluffante et le résultat assez hallucinant.

Dans un prochain épisode je reviendrai plus en détail sur le fonctionnement de KNX, le temps pour moi de jouer un peu avec les 3/4 composants que j’ai achetés et reçus la semaine dernière :)

21 Comments »

  • patpro said:

    Pfiou, quel boulot de titan… :)

    Côté thermostat, as tu jeté un œil aux solutions « auto-apprenante » comme le Nest ( http://www.nest.com/ )

  • Bruno (author) said:

    Outre le fait qu’il est affreusement cher, je vois pas bien à quoi il se branche ni comment on discute avec .. T’as des URL de gens qui l’ont hacké ?

  • Ook? Ook! said:

    Tes derniers billets me font baver. Tu as appris comment l’électronique et la domotique? Tu nous conseillerais quelle dimension de projet / quelles resources pour apprendre?

    Merci.

  • AKX said:

    « 25 lignes de prises électriques »
    Avec combien de prises par lignes ? Parce qu’une seule prise par ligne, donc 25 prises pour toute la maison ça fait pas beaucoup. J’en ai presque 50 dans une maison plus petite :D

  • Majoux said:

    Pour ton son, tu fais circuler de l’analogique dans ton cat6 que tu amplifies avec ça :

    Module Amplificateur AUDIOPHONICS V2 Stéréo TA2020 TRIPATH

    http://www.audiophonics.fr/audiophonics-ta2020-v21-module-amplificateur-tripath-2x20watts-p-4536.html

    Bon si tu veux du 5.1 il te faudra 3 amplis et il te restera une paire de libre pour du 7.1 !

  • Majoux said:

    @AKX
    la norme autorise jusqu’à 8 prises par ligne !

  • Bruno (author) said:

    @ook : pour l’électronique analogique, j’ai fais joujou avec des kits pour mômes dans ma prime jeunesse (on en trouve de nos jours dans des boutiques genre selectronic ou conrad).

    Je me suis remis à l’électronique numérique il y a 4/5 ans pour mes applications en datacenters et un embryon de domotique à la maison.

    Et la je m’y remet sérieusement depuis qq semaines pour ce gros projet de rénovation. C’est franchement proche de l’informatique et de la programmation … Rien de bien sorcier.

    Faut juste se souvenir que dans les fils y’a du voltage et de toujours mettre le bleu avec le bleu, le marron avec le marron et le vert&jaune à la terre :)

  • Bruno (author) said:

    @AKX & @Majoux : je penses taper entre les deux, entre 3 et 6 prises par ligne. En fait, je compte une ligne par pièce + une ligne « B » dans certaines (bureau, chaufferie, …) + une par gros équipement elec (four, lave linge, …)

  • Majoux said:

    Pour ce qui est des leds, ce site allemand a de bonnes offres : de la qualité pour pas très cher :
    http://www.dotlight.de/en/LED-Modules-Bars-Stripes/LED-Tape-SMD

  • AKX said:

    Ok, en tout cas des prises électriques vaut mieux en mettre trop que pas assez :)

  • Bruno (author) said:

    Merci … On pilote ça comment, au final ? Y’a toutes les cathodes et une anode commune ou l’inverse ou bien y’a déjà un minima d’électronique embarquée dans le strip ?

  • AKX said:

    Une petite question aussi, mélanger du câble électrique et du câble réseau dans les mêmes gaines, ça pose pas de problème côté interférence ? Les câbles cat6 sont assez blindés pour ça ?

  • Flo said:

    Je précise déjà que je suis utilisateur de tout ce qui est en-dessous depuis plus de deux ans.

    Pour le son, la vidéo et la photo, je passe par un NAS Synology avec les produits suivants connectés en Ethernet/WiFi:

    - Audio (via Logitech Media Server – package à installer sur le NAS): quelques Logitech Squeezebox Receiver & Controller + Roku Sounbridge M1001 (bi-mode Squeezebox/Roku)

    - Audio/Vidéo/Photo (via NFS-TCP en filaire et WiFi N sur 5 GHz): HDI Dune BD Prime 3.0 & Base 3.0 + Popcorn A200

    Vademecum Squeezebox: http://wiki.slimdevices.com/index.php/Main_Page
    Site HDI: http://dune-hd.com/
    Boutique players Dune: http://hdland.fr/

    Les NAS Synology, Squeezebox et Dune sont télécommandables à partir de devices iOS et Android.

    Les sites à suivre sont: http://www.nas-forum.com (NAS) et http://www.mpcclub.com (players multimedia)

    Bon courage !

  • Bruno (author) said:

    Merci pour tous ces pointeurs :)

    Par vidéo j’entendais aussi pouvoir capter de la vidéo dans la maison … Genre webcam ou smartphone ou tablette … Je creuse encore.

  • Flo said:

    Possible via le NAS: webcams en USB connectées dessus ou via caméras IP.

    L’affichage se fait via interface web du NAS ou applications Synology sur iOS et Android.

    http://www.synology.com/dsm/live_view.php?lang=enu

  • Flo said:

    Station météo gérée à partir d’un NAS Synology (exemple):

    http://syno.haeflinger.com/index.php/Domotique

    Résultats: http://meteo.haeflinger.com/

  • Yu said:

    Le câble Cat6 c’est bien, mais pourquoi pas du Cat6a ? Côté évolutivité, dans 10 ans la norme ça sera surement du 10GbE partout, avec du câble Cat6 ça risque de le faire que pour des courtes distances, alors que le Cat6a est fait pour :)
    Enfin j’imagine que tu y as déjà pensé, mais du coup qu’est-ce qui t’as fait penché sur du 6 ?

    D’ailleurs, tu te fournis chez qui en câble ?

  • Bruno (author) said:

    @Yu : chez CUC … Et ce qui me fait pencher pour le 6, voir du 5e, c’est qu’on a la théorie et la pratique … Et qu’en pratique, on passe très bien du Gbps ethernet sur du bête câble téléphonique tant qu’on en a pas 60 mètres … Et vu que je n’aurais qu’un maximum de 15 ou 20m linéaire je me fais pas de soucis, même si je voulais me taper des délires avec du 10G.

  • patpro said:

    Au sujet du Nest, oui, c’est un peu cher, mais c’est plus ou moins autonome. T’as pas besoin de le hacker pour qu’il fasse le boulot de régulation intelligente. Côté thermostat ça s’interface assez classiquement, y’a des schémas de branchement sur le site normalement. Côté intelligence ça se connecte à ton réseau par wifi, et ça peut se piloter par interface web ou appli truc-phone. Mais il est essentiellement auto-apprenant, donc conçu pour réguler au mieux le chauffage (et la clim) en fonction de son détecteur de présence, de lumière, et des quelques instructions que tu lui donnes les premiers jours.
    C’est pas une brique domotique au sens ou tu peux l’entendre, puisqu’à priori c’est pas conçu pour s’intégrer dans quelque chose de plus large.

  • Bruno (author) said:

    Je vois toujours pas comment y cause aux radiateurs et/ou à la clim …

    Du peu que j’en ai compris, c’est donc plutôt un truc standalone pour faire joli et ça risque plus d’être un merdier infâme pour le faire communiquer avec le reste :)

  • 22decembre said:

    Côté PAC, le truc c’est qu’elles sont souvent mal dimensionnées.

    Pour le coup, y a un bon côté hacker :).
    Une PAC, c’est basiquement un frigo reversible (qui refroidi l’exterieur l’hiver ou l’inreieur l’été). Le truc, c’est que si les frigos marchent si bien depuis des années, c’est parce qu’un frigo de cuisine c’est simple et ça a toujours la même puissance sur toute sa gamme.

    Une PAC (un frigo-maison donc) c’est à chaque fois unique (conditions climatiques particulières, surface de la maison, déperdition de chaleur, habitants dedans… tout doit être pris en compte !).

    Dans l’absolu, une PAC (bien dimensionnées) + une chaudière à bois en secours et pour les pics de froids, monté sur un chauffage au sol (et une bonne inertie thermique – donc isolation par l’exterieur), et c’est royal.

Leave your response!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.