Home » HADOPI, Idioties

Caprriiiii, c’est finiiii

21 décembre 2012 1 674 vues 8 commentaires
tags : , ,
Download PDF

Crédit photo : Marc Dupuy

Après deux ans à louvoyer entre la rigidité de nos amis qui ont des droits et l’élasticité des internets, après deux ans à me faire traiter d’hérétique d’un coté et de vendu de l’autre, après deux ans à juger sur pièce que l’administration française est un puits sans fond d’ou il ne sort jamais rien, même si on tente d’y jeter plein de choses, après deux ans à expliquer à qui voulait bien l’entendre comment fonctionne internet, comment pensent les nouvelles générations, comment l’outil prend de l’importance au point d’être, pour certains, une fin en soi.

Après deux ans de labs hadopi, c’est fini. Une fin classieuse, il faut bien l’avouer. J’ai déjà été « non reconduit » dans quelques missions, mais on ne me l’avait jamais annoncé par email sans même un coup de fil avant. Y’a un début a tout.

En substance, « Cette décision s’inscrit, à l’issue d’un bilan de l’activité des Labs, dans un contexte institutionnel et budgétaire global contraint. »

En clair, « Ça coûte trop cher et ça n’intéresse pas grand monde. »

Le tout sans même attendre les conclusions de la mission Lescure, ça promet pour l’avenir.

Je vois d’ici les sourires narquois de ceux qui, début 2011, avaient déjà prédit tout ça. Mais eh, j’ai un gros défaut, j’aime bien tester par moi même, même quand on me rabâche que je vais me vautrer comme une otarie bourrée à la bière. Et puis à défaut de fin du monde, il fallait bien que ce soit la fin de quelque chose.

Et qui dit fin de quelque chose dit début d’autre chose. Stay tuned !

8 Comments »

  • Gordon said:

    Le début de quelque chose, ça implique du fromage ? :]

  • authueil said:

    « contexte budgétaire contraint », en langage administratif, ça veut dire budget en baisse, faut couper dans les dépenses.

    Un million en moins dans le budget de l’année prochaine, tu croyais qu’ils allaient faire comment ?

    Et puis ça t’éviteras peut être de vivre, de l’intérieur, une lente agonie…

  • IvanP. said:

    Bonjour Bruno,

    je te félicite pour ton courage et ta rigueur scientifique. Tu es allé au bout de la démarche pour voir où elle conduirait, là où tant de gens parlent sans savoir et gueulent avant d’avoir mal; tu sembles totalement désabusé mais tu as tout de même pu porter une voix qu’ils n’ont sans doute pas l’habitude d’entendre, et je veux croire qu’il en restera un tout petit quelque chose.

    Cela étant, je préfère tes articles domotiques ^^.

    Merci et bonne continuation,

    Ivan.

  • lulu said:

    Bravo d’avoir osé y aller, participer, perdre un peu de ton temps précieux, mais mettre le grain de sel nécessaire, avec le t-shirt LQDN qui à lui seul te valait sans doute l’hostilité d’une bonne partie du milieu.

    La fin de la participation de gens comme toi signe la fin de la mascarade.

    Joyeuse fin du monde, et à bientôt pour de nouvelles aventures.

  • xavier said:

    ah plus d’apéro saucisson de la part de l’hadopi !!! mais où va le monde.

    bravo bruno en tout cas.

    xavier

  • Seafire said:

    L’important c’est d’avoir essayé, félicitation pour ton courage et ta hargne face aux détracteurs.
    Who dare win !

  • nameRequired said:

    Champagne !!!

  • MArcori said:

    Hey Bruno,

    Que penser, comment interpréter ces décisions politico-irresponsables (qui a dit pléonasme) ?

    J’ai défendu ta démarche parce-que si tu ne t’étais pas assis sur ce siège du Labs, qui d’autre l’aurait utilisé, et surtout comment ?
    Le fonctionnement de notre démocratie, ainsi que toutes ses illusions et désillusions repose sur notre volonté de participer et d’agir. Être volontaire.

    Je pensais comme la RATP le clamait au format 4×3 en 1995 « Est maître des lieux celui qui les organise » ou encore que « le pouvoir appartient à ceux qui agissent. »
    J’étais fier de voir un copain défenseur de l’internet libre militer au sein de la structure née de la plus aberrante décision législative à l’égard d’internet (HADOPI).
    Aujourd’hui je ne sais plus comment penser. Peut-on vraiment innover sans permettre l’expérience ?
    Merci @ toi et tes comparses du labs Hadopi.
    A quand un fork de ce labs public en labs privé ?

Leave your response!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.


sept + = 9