Home » 3615 my life, Nouveau monde, Passes temps

« We’ve got 5,000 dollars !! »

12 janvier 2011 3 037 vues 20 commentaires
tags : ,
Download PDF

[Pour ceux qui ont la mémoire qui flanche, le titre est une phrase culte issue de Wayne's World dont on retrouve la célébrissime affiche juste en dessous]


"Qu'est ce que je vais foutre d'un râtelier à flingue ?"

Bon, pas tout à fait $5000, plutôt même un peu plus, mais tous les deux mois. 2000 € net par mois, pour être précis. Ça, c’était pour répondre à la question qui fera couler de l’encre chez nos amis journalistes.

Me voilà donc définitivement foutu, suite à ma candidature pour un poste d’expert pilote dans les labs HADOPI, et contre toute attente, je devrais donc être payé par l’ennemi pour que ma pomme lui serve de caution, sauf que je ne serais pas expert pilote.

Petite FAQ :

Tu vas vraiment y aller ? Oui. Enfin, dès qu’ils m’auront envoyé un contrat et la fameuse charte devant garantir mon indépendance. Sans ces deux éléments que je prendrai grand soin de vérifier (et peut-être même de transmettre à mon avocat favori), rien ne se fera.

D’où il vient, cet argent ? Des millions d’euro du ministère de la culture dédiés au budget HADOPI.

Tu vas faire quoi de tout ce pognon ? En donner un bout à des associations dont il faut que je devienne membre depuis longtemps sans possibilité de le faire rapport au budget plus que serré actuellement, en donner à des développeurs de softs que j’utilise depuis longtemps sans les payer (pour la même raison), rembourser quelques dettes et s’il en reste, le mettre de coté et faire des cadeaux mirifiques à mes enfants.

C’est quoi le contrat que t’es censé avoir ? Un contrat de vacataire, en gros, un CDD renouvelable quasiment à l’infini au bon vouloir de l’administration.

Ça va t’occuper combien de temps par semaine ? Le temps que je veux, puisque je suis payé au forfait, un peu comme un cadre quoi. En pratique, ça va me prendre le temps que je passe actuellement à me tenir informé de ce qui se passe dans la galaxie des lois en I, sauf que je serai payé pour le faire et que je devrai théoriquement produire un peu plus de contenu qu’actuellement. Payé pour bloguer, quoi.

C’est quoi ton titre ? « expert associé ». En gros, je suis pas vraiment un expert, j’ai pas de cheval de bataille favori genre réseau ou économie, mais je suis payé comme les autres.

Qui sont les autres ? Botus et mouche cousue ! En vérité, je sais pas, HADOPI ne communique avec nous que par mail ou nous sommes tous en copie cachée. Demandez à OVH, ils doivent pouvoir retrouver ça dans les logs de leurs serveurs SMTP, sinon, votre soif de curiosité devra attendre que les concernés se fassent connaitre d’eux même.

Tu vas faire quoi dans ce bordel ? J’ai pas encore tout bien compris, mais il est question de transversalité, de faire discuter ensemble des gens qui n’en ont pas l’habitude (des économistes et des techniciens, des universitaires et des gens bossant dans le privé, des geeks et des gens « normaux » …), de proposer des outils de travail et méthodes de travail pour les labs et de donner mon avis quand on me le demande et surtout quand on ne me le demande pas. En gros, de faire ce que j’ai dit qu’il fallait faire dans ma candidature.

Jusqu’ici tu le vis bien ? Ça va, merci de vous en soucier.

T’as pas peur que (…) ? Non, mais je m’y prépare, juste au cas où.

Ça va durer combien de temps ? Théoriquement au moins un an sauf si je claque la porte avant ou qu’on me la claque dans le nez.

Et si tu te fais virer en cours de route ? Eh ben je recommencerai à bouffer des pâtes les 25 derniers jours du mois, c’est pas comme si j’avais pas l’habitude. Ça marchera aussi comme ça si je claque la porte, j’imagine.

Tu crois vraiment que ça va mener à quelque chose ? J’espère bien que, si ça ne mène à rien, ça servira au moins de base à autre chose de plus constructif, de plus consensuel, de plus ouvert et de plus libre (oui, rien que ça).

On peut se rencontrer pour une interview ? Si vous payez à déjeuner, oui, mais pas aujourd’hui, j’ai pas le temps. Rendez-vous dans la rubrique contact de ce blog.

Je vous donne des nouvelles dès que j’ai vu les papiers.


Une question pertinente a surgi depuis le post de ce matin. Voici la réponse officielle de la haute autorité :

  • L’obligation de réserve n’est consacrée par aucun texte légal relatif aux fonctionnaires et aux agents publics. C’est une obligation qui résulte de la jurisprudence et a un contenu fluctuant.
  • Elle implique un devoir de modération dans l’expression des propos de la part de la personne qui y est soumise et un devoir de non critique du service. Sa force dépend du poste hiérarchique occupé par la personne et des circonstances dans lesquelles il s’est exprimé. Ce devoir doit être concilié avec la liberté d’expression. Par exemple, la personne qui exerce des responsabilités syndicales a une liberté d’expression très large (JP constante du CE).
  • Le contrat de vacation n’implique pas par lui-même une obligation de réserve. Ce n’est pas un contrat de travail en ce qu’il n’impose pas de lien de subordination.
  • Les experts pilotes sont recrutés par l’HADOPI qui met en avant lors de leur recrutement la nécessaire indépendance et liberté d’expression des experts pilotes. Tous les documents qui entourent ce recrutement vont dans le même sens : les communiqués de presse, les dossiers de candidature, la charte des Labs et, surtout, le contrat de vacation.
  • En aucune manière et jamais, l’HADOPI demande et exige que l’expert modère sa liberté d’expression.

A priori, donc, pas de soucis. Je vais relancer un brin sur la loyauté, par acquis de conscience.

20 Comments »

  • jcd said:

    Il faudra notamment être vigilent au « droit de réserve » comme le souligne, un commentaire sur numerama.

    Après stratégiquement parlant il est important que quelques uns acceptent cette proposition pour pouvoir dire qu’ils ont saisi une chance de se faire entendre. Le refus trop rapide, massif et inconditionnel pourrait être utilisé pour reprocher aux opposants de refuser le dialogue et de proposer autre chose.

    Donc vaut mieux une acceptation rigoureusement conditionnée qu’un refus inconditionnel.

  • H7 said:

    C’est bien, je pense, d’aller combattre de l’intérieur et de faire des cadeaux (mirifiques ou non)à ses enfants. Bonne continuation.

  • azoteLiq said:

    La vraie question : Auras-tu une clause de confidentialité ? Devoir de reserve ?

  • Bruno (author) said:

    Je n’ai pour l’instant aucune clause, n’ayant eu aucun papier … Mais je doute que je signerais quoi que ce soit qui comporterai ce genre de chose sauf si c’est ultra cadré (par exemple « pas le droit de divulguer des infos qui n’ont pas de rapport avec les labs et dont vous pourriez avoir eu connaissance » … et encore)

  • Michael said:

    Mais en gros, tu es payé en plus de ton travail actuel ( ou comme moi, tu es un joyeux chomiste ? )

  • Bruno (author) said:

    Ah, en plus, j’ai un vrai métier dans la vrai vie.

  • Trajan said:

    Parmi mes amis, il y en a qui critiquent les labs, disant que ca sert à rien, et que les opposants qui y travaillent jouent le jeu de l’HADOPI.
    Je ne suis pas d’accord avec eux, et j’essaie de les raisonner.

    Je trouve que c’est la moins pire des réactions à avoir que d’essayer de changer le systeme de l’interieur. Et dans le pire des cas, si rien n’y fait, ou qu’on se rend compte que l’HADOPI musèle ses experts, alors on (les anti-hadopi) aura au moins la satisfaction d’avoir essayé une approche intelligente plutot que de dire « hadopi coute cher et n’handicape que les n00b de l’internet, tant pis pour eux. »

    Ce qui est basiquement la reflexion des amis sus-cités.

    Donc bravo Turblog, et je place un certain espoir dans ta démarche.

  • Fred said:

    Hahaha, soyons franc, pas de critiques publique d’Hadopi et empocher 2000€. Moi non plus je n’ai pas de conscience, j’aurai fait pareil !!!!!

    Toutes les salades sur le travail de l’intérieur me font bien rire… j’en parlerai à mon chat.

  • Bruno (author) said:

    Pourquoi diable j’arrêterais de critiquer HADOPI ??!

  • Sniperovitch said:

    Fred,
    ta réaction peut se comprendre, même si la forme est à chier, si tu passes ici pour la première fois, sans jamais avoir lu un article de Spyou.

    Mais si tu le lis un peu, si tu le connais IRL tu saurais que ce n’est pas le but.

    Ce mec tuerait sa mè^W^Wson chat s’il le suspectait d’être contre les fondations d’internet :)

  • Bruno (author) said:

    J’vais me faire taper, si j’fais ça au chat. Et puis faudrait déjà que j’arrive à l’attraper …

  • jerome said:

    En tout cas bravo pour avoir passé les épreuves et bon courage pour la suite…

  • Guillaume said:

    Bien joué !

    Et si tu es heureux avec ça, alors je ne peux que te féliciter.

    En tout cas, je pense que tu as bien fait de prendre les devants pour l’annonce. On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même. Et j’irais même plus loin en disant qu’il est très intelligent d’en avoir profité pour faire un (petit) buzz.

    Je vais bientôt prendre exemple sur toi. ;)

  • Bruno (author) said:

    Tu va annoncer que t’es expert pilote HADOPI ?

    #jenesuispluseeuuull?

  • Paul said:

    Bien que je ne crois pas à la pertinence de la démarche je te souhaite de réussir.

    Ne pas oublier que c’est en divisant ses opposants que la Hadopi pourra éventuellement triompher.

    [Alors surtout, n'oublie pas de me remettre dans le droit chemin si tu estime que je déconne à un moment ou à un autre :)]

  • Hawk said:

    Bonjour,

    Je découvre ton blog complètement par hasard, par l’intermédiaire d’un article sur la HADOPI, dont je suis l’évolution depuis le début.

    Je viens de lire ta proposition de candidature sur un de tes précédents billets, et je comprends ta motivation pour ce poste. Je pense que tu as une bonne opportunité de faire un minimum évoluer le débat autour de l’Internet avec la position qui va être la tienne, j’espère seulement que ce n’est pas juste qu’un coup de com’ de la part de la Haute Autorité, et que ton rôle sera vraiment pris au sérieux.

    En tout cas, bon courage pour cette nouvelle mission, et j’espère que ce premier pas d’ouverture amènera un jour (lointain sans doute) une évolution positive de l’Internet en faveur des citoyens et non des « puissants ».

  • Jéjé said:

    Spyou vendu!!!

    [T'es pas crédible, Jérôme !]

  • Sh33no said:

    Bonjour,

    je lis ton blog depuis Juillet (ça correspond à mon arrivée en slovaquie), je suis tombé dessus en me renseignant sur la HADOPI.
    Ton blog s’est retrouvé dans mes signets car les thèmes abordés, le point de vue et le ton adoptés m’ont énormément plu.
    J’admire le courage que tu as eu dans ta démarche vis-à-vis des labs, tu vas peut-être vivre des moments difficiles mais je pense que ce ne sera pas vain !

    Bon courage à toi !!!

  • Guillaume said:

    Juste pour parfaire le début d’annonce de mon commentaire précédent, je faisais parti des consultants statistique indépendants qui ont contribué à sortir le sondage paru dimanche dernier et lors du MIDEM.

    J’étais très confiant, ayant le sentiment du travail bien fait.

    Mais c’est aussi une douche froide en ce qui me concerne. Je suis assez navré de l’accueil fait à ce sondage. Lorsque je dis ça, je n’évoque pas le fond (je suis HADOPI sceptique, je n’ai pas eu à me justifier sur ce point d’ailleurs) mais la forme.

    Toutes les précautions possibles et imaginables ont été prises et au final, j’en vois même INVENTER des biais qui n’en sont pas.

    Franchement, ça me désole.

  • Bruno (author) said:

    Bienvenue dans le monde impitoyable des médias :)

Leave your response!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.


9 − sept =