Home » Archive

Articles tagged with: bitcoin

E-Monnaies, Nouveau monde »

[29 juil 2014 | 23 Comments | 2 640 vues]

Vous avez probablement suivi ma petite série sur le bitcoin. Si ce n’est pas le cas, prenez une bonne dose d’aspirine et lancez vous dans la lecture, sinon, vous serez paumés dans le présent billet.


logonxtVoici venir la seconde génération de cryptomonnaie, NXT en tête.

De quoi s’agit-il ? Non, pas d’une Nième version du Bitcoin avec quelques ajustements. Il s’agit principalement d’une refonte du principe de base. Le bitcoin est majoritairement basé sur le « Proof-of-Work » (PoW) qui, si on schématise, donne la masse monétaire créée à ceux qui mettent les plus grosses ressources techniques à disposition du réseau. Il utilise également un peu du « Proof-of-Stake » (PoS) qui consiste à rémunérer les créateurs de blocs avec les commissions de transaction.

NXT, lui, élimine quasi totalement le PoW, permettant de constituer un réseau qui ne demande pas une énergie phénoménale. Il est en ce sens un peu plus égalitariste et carrément plus écolo, un simple Raspberry Pi suffit à « miner » (dans le monde du NXT, on dit « forger »). Lire la suite »

Comment ça marche, E-Monnaies, Nouveau monde »

[17 juin 2013 | 8 Comments | 2 178 vues]

20130617 - bitmessageA la faveur d’un article de l’ami Korben, Bitmessage a débarqué sur le devant de la scène people en France la semaine dernière.

De quoi s’agit-il exactement ? D’un réseau peer to peer de messagerie chiffré. Les principes de base sont les mêmes que le bitcoin (voir ma série sur le sujet) :

  • Aucune autorité centrale d’aucune sorte (pas même l’infrastructure DNS)
  • Chiffrement de bout en bout
  • Diffusion par inondation totale de l’ensemble du réseau (ou presque) Lire la suite »

E-Monnaies »

[22 avr 2013 | 11 Comments | 2 157 vues]

20120422 - bitcoin merklePrécédemment, sur ce blog, nous avons vu comment les blocs de bitcoins sont découpés en transactions. Ce qui ne vous a, finalement, avancé que sur le mystère de comment un simple petit bloc de quelques octets peut contenir des milliards de satoshis.

Vous n’en savez par contre toujours pas plus sur comment ces transactions sont incluses dans la chaîne de blocs ni comment on va bien pouvoir se débrouiller pour que cette chaîne ne devienne pas énorme au fur et à mesure qu’elle enregistre des transactions. Lire la suite »

E-Monnaies »

[22 avr 2013 | 3 Comments | 2 085 vues]
20130418 - Cochon monnaie

Crédit photo : 401(K)

Avec le dernier article, vous avez théoriquement une bonne vue de ce qu’est la chaîne des bitcoins. Je récapitule, elle est composée de blocs dont le double hachage SHA256 donne une chaîne de 32 octets qui commence par un certain nombre de zéros qui représentaient la difficulté du moment lors de la création du bloc. Cette chaîne sert à constituer le bloc suivant, permettant de s’assurer que la chaîne est valide de bout en bout.

L’unicité de la chaîne est garantie par le fait que les clients du réseau bitcoin ont pour consigne de toujours choisir la chaîne la plus longue possible si ils ont plusieurs alternatives, situation qui n’arrive heureusement que peu fréquemment. Lire la suite »

E-Monnaies »

[17 avr 2013 | 10 Comments | 2 932 vues]
20130417 - mining

Crédit Photo : Steve Jurvetson

Dans l’article précédent, je vous ai fait un rapide descriptif de trois grandes familles de chiffrement. Dans le cas du bitcoin, ce sont principalement la seconde et la troisième qui nous intéressent.

Comme vous ne le savez peut-être pas, la base du bitcoin est un problème mathématique à résoudre. Vous résolvez le problème, vous créez de nouveaux bitcoins et ils sont à vous. Ceci n’est possible que parce que l’ensemble des logiciels gérant les bitcoins sont d’accord sur une règle commune et un challenge commun. Lire la suite »

E-Monnaies »

[17 avr 2013 | No Comment | 3 164 vues]
20130417 - crypto

Crédit photo : Cory Doctorow

Début d’une série d’articles à l’attention des curieux et surtout des journalistes qui se plaisent à parler de « protocole obscur et non public ». Pas de chance, c’est totalement public, par contre, c’est anéfé très obscur. Un peu de théorie du chiffrement pour commencer.

On distingue trois grandes familles de chiffrement :

Le symétrique :

Il en existe tout un tas de sortes. Le plus simple pour expliquer le principe est le ROT13 (ROT pour « rotation », qui est la méthode, et 13 est la clé qui représente le nombre de rotations). Prenons un exemple de message à chiffrer : « secret ». Considérons l’alphabet a, b, c, d, e, f… et appliquons une rotation sur chaque lettre avec un décalage de 13. Lire la suite »

3615 my life, Internet, Nouveau monde »

[18 mai 2011 | 17 Comments | 1 595 vues]

Ça fait un moment que je voulais vous faire un article sur bitcoin, sécheresse d’idées aidant, et histoire de surfer sur la vague actuelle qui en cause, dès fois que certains d’entre vous aient réussi à ne pas tomber dessus, nous y voilà.

Bitcoin, c’est quoi ? C’est une monnaie dématérialisée sans contrepartie. A la différence de l’euro ou du dollar que vous connaissez déjà, bitcoin n’existe que sur le réseau et sa valeur n’est issue que de la confiance qu’y mettent les gens. Encore mieux, bitcoin est totalement décentralisé, il n’existe aucune banque centrale, aucun émetteur unique de la monnaie, personne pour vous dire quoi faire avec votre pognon.

Comment ça marche ? Depuis 2009, un tas d’ordinateurs un peu partout moulinent tout ce qu’il savent pour résoudre des problèmes mathématiques strictement inutiles mais prédéfinis et de plus en plus difficiles. Chaque solution au problème mathématique trouvée génère un bloc de 50 bitcoins qui sont attribués au propriétaire de l’ordinateur qui a solutionné le problème. Pour vous faire une idée, il faut statistiquement 700 jours à un ordinateur normalement constitué d’aujourd’hui pour parvenir à générer un bloc, 125000 ont déjà été générés et il s’en crée quelques 200 par jour. Lire la suite »