Home » 3615 my life, Internet, Legislation, Passes temps

Et la presse court, court …

6 septembre 2010 6 vues aucun commentaire
tags : , ,
Download PDF

Crédit photo : Giorgio Montersino (flickr)

Notre amie haute autorité du moment a encore sorti un communiqué de presse aujourd’hui (après celui de samedi qui gueulait après un site proposant une assurance juridicotechnique contre les sanctions de la nouvelle loi).

Et je me fends la poire. Je découvre avec grande joie le monde impitoyable de la presse avec ce blog, c’est un grand bonheur.

Grosso modo, la presse, c’est un tas de gens qui se tirent la bourre à longueur de temps (24h/24 et 7j/7) pour savoir qui sortira son article en premier sur le dernier sujet sensible du moment. Vous ajoutez à cela l’immédiateté de la publication d’internet et vous obtenez un tas de gens accroché aux basques des gens qui publient des communiqués pour les reprendre partiellement, en tirer juste ce qui les intéresse (en bien ou en mal) sans jamais publier le communiqué en lui même.

Comme en prime, le sujet HADOPI est grââââve à la mode en ce moment, ça fleuri, ça foisonne !

Alors c’était quoi, ce communiqué de presse ? C’était la haute autorité qui repousse la date de la fin de la consultation à propos des logiciels labellisés HADOPI censés sécuriser l’ordinateur de Madame Michu.

Et la, les journalistes, ils rapportent l’info sur une demi ligne, dévient pendant deux pages sur une probable violation du droit administratif quand HADOPI contraint les gens à s’identifier pour obtenir le document. Certains vont même jusqu’a prétendre que l’argument avancé dans le communiqué de presse (« La question de la protection et de la sécurisation des accès à internet est cruciale à l’heure où le numérique revêt une dimension toujours plus importante et soulève de plus en plus d’intérêt ») est faux …

Ben non les enfants, parce qu’à force de faire du bruit, ça soulève de plus en plus d’intérêt. Moi, par exemple, j’aime bien gueuler contre les lois que je trouve idiotes, mais j’aime bien creuser un peu aussi, et cette consultation j’aimerais bien y répondre parce qu’avec le bruit qui a été fait autour de tout ça cet été dans nos petites galaxies associatives, je me suis intéressé au sujet, mais le 10 septembre, ça faisait trop court comme délai pour moi.

Quand est-ce que les journalistes se posent 2 minutes pour réfléchir à leurs papiers et faire un travail de fond sans toujours chercher le sensationnel qui va leur rapporter de l’audience (et/ou de la page vue) ? Manifestement jamais. Il n’y a que les gens qui s’intéressent réellement aux sujets qui prennent le temps de les creuser (au grand bonheur des journalistes qui font ce qu’ils savent bien faire, tirer le truc intéressant et jeter le reste).

Par exemple, comme travail de fond, on pourrait citer celui de la Quadrature à propos d’HADOPI. Partisan, certe, mais propre, argumenté, documenté et très bien illustré. En un mot, bravo. Les autres ne font finalement office que de flux RSS avec une fonction « résume moi ça en une page » … Dommage que ce soit au détriment du contenu et de l’information.

Leave your response!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.


huit − = 6