Home » 3615 my life, Idioties, Nouveau monde

Mon google dans ma télé

5 novembre 2010 455 vues 2 commentaires
tags : , ,
Download PDF

Crédit photo : Alex Gaidouk (flickr)

Bon, je n’ai pas de télé, mais on va faire comme si.

Le dernier fer de lance de l’industrie de la boitâkon (oh pardon), c’est l’interactivité. En gros, prendre « le meilleur » d’internet pour le superposer au flux TV et permettre de développer l’interactivité. Imaginez pouvoir coller des baffes en direct a l’idiote de service de je ne sais quelle émission de télé réalité d’un simple appui sur votre télécommande. Trop bien, non ?

L’ennui, quand on commence a vouloir faire des choses avec des morceaux d’internet dedans, c’est qu’on rencontre assez vite les géants du secteur. Bien qu’ils soient eux aussi avant tout intéressés par le pognon, ce sont aussi des hackers. Ils savent se débrouiller avec un truc absolument inconnu pour en faire quelque chose qui fonctionne, nous sommes presque génétiquement programmés comme ça.

Les grands patrons de chaines de télé un peu partout dans le monde, eux, ne savent aujourd’hui que produire un flux d’images a envoyer à des millions de gens. Ils ont mis un certain temps avant de comprendre qu’ouvrir « leur télévision » à des gens comme Google, ça risquait de mal finir pour leur manne publicitaire. Mais ça y est, alléluia, ils sont compris ! Un grand ponte de TF1 a dernièrement déclaré :

Le flux de TF1 ne peut cohabiter avec des applications tierces. D’abord pour des contraintes réglementaires. Mais aussi pour des raisons économiques. Si l’on achète un match de foot à plusieurs millions d’euros, nous ne voyons pas pourquoi un tiers pourrait profiter de notre audience pour générer des revenus sans notre accord

Eh ben peut-être parce que chacun fait ce qu’il veut de sa boitâkon ? Si je préfère regarder des vidéos Youtube pendant que TF1 passe de la pub plutôt que d’aller aux toilettes ou remettre du bois dans la cheminée, je peux, non ? Pourquoi je devrais aller le faire sur un autre écran que celui de la télé ? Je l’ai achetée, ma boitâkon, non ?!

En bref, l’interactivité dans la télé, oui, mais seulement si ça ne concurrence en rien la chaîne concernée et que ça ne mange pas un centime de ses recettes publicitaires. Une bonne nouvelle pour les libristes, si on analyse bien la position, puisque seules les fonctionnalités dénuées d’intérêt financier pourront être accueillies.

On en connait déjà, des mastodontes qui tentent de se raccrocher aux branches alors que leur modèle économique se pète la gueule. En voila un de plus.

Pascal Nègre l’a d’ailleurs fort bien mis en évidence dans son bouquin à propos de l’industrie musicale, la mondialisation des artistes, c’était bon pour les années 80. Maintenant, c’est fini. Mon petit doigt me dit que ce n’est que le début d’un mouvement de plus grande ampleur qui touchera bientôt beaucoup d’autres domaines.

En bref, DIY ! (Do It Yourself pour les non initiés)

2 Comments »

  • Daniel L said:

    çà me rappelle l’histoire d’une télé Philips qui devait empêcher son utilisateur de changer de chaine lorsqu’il était sur une pub. Je ne sais plus pourquoi çà n’a pas fonctionné.
    TF1 et autre con-sorts, comme tu l’expliques, on compris la menace GoogleTV. Ils ont aussi compris que pour combattre Internet, va falloir se sortir les doigts du c*l et faire un truc intéressant pour de vrai.

    Ils ne lâcheront donc pas leur TV interactive. Mais comment faire sans se faire manger par un Google, Yahoo et Apple? Simple, on va foutre des DRM dans la télé! Elle drôle, hein? Mais çà ne m’étonnerait pas que leur préoccupation du moment est bien de verrouiller leur foutu TV, qui nous amènera naturellement à un epic fail.

  • Bruno (author) said:

    Ils ont donc bien compris que Google risque de s’accaparer leurs revenus. Par contre, ils n’ont toujours pas compris que pour les contrer il faut évoluer (« faire un truc intéressant », comme tu dis) et que le protectionnisme ne fonctionne plus depuis que les entreprises issues d’internet ont de plus gros chéquiers qu’eux.

    L’argent de « la bulle » ne s’est pas volatilisé :)

Leave your response!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.


− 8 = un