Home » Archive

Articles tagged with: SCPP

3615 my life, HADOPI, Idioties »

[22 Jul 2011 | 5 Comments | 710 vues]

[En trollant avec une bande d’activistes l’autre soir, j’ai réussi à mettre des mots un peu brouillons sur quelques idées]


Crédit photo : Thomas

Imaginez la scène. Nous avons des artistes. Illuminés notoires, ils ne vivent pas dans le même monde que le reste de l’humanité. Et c’est tant mieux, puisque grâce à ça, ils nous font rêver (j’ai pas trouvé de meilleur terme pour résumer). A l’extrême opposé, il y a vous et moi. L’écrasante majorité de population qui ne produit que peu ou pas d’art (au sens ou on l’entend aujourd’hui dans le cadre culturel hein, parce qu’autrement, on a tous nos petits talents dont beaucoup peuvent être considérés comme artistiques).

On note tout de même une translation de plus en plus marquée, les gens s’appropriant les outils permettant de diffuser leurs créations « perso » au plus grand nombre, mais le sujet n’est pas la.

Entre ces deux extrêmes, il y a tout une ribambelle d’acteurs, qui n’entrent pas nécessairement en jeu, mais on les croise quand même beaucoup : Lire la suite »

3615 my life, HADOPI, Idioties, Legislation »

[3 Jul 2011 | No Comment | 651 vues]

La semaine dernière était prévue une réunion « Labs / CPD ». En guise de rencontre des deux entités, il y avait une personne de la CPD et deux personnes des labs. Il y avait, autour, quelques personnes d’hadopi, mais dans l’ensemble c’était comité restreint, ce qui améliore grandement le rapport signal/bruit, c’est toujours bon à prendre par les temps qui courent.

Parler en direct avec « le patron », c’est toujours un exercice dangereux. Parce qu’au mieux vous vous fâchez avec lui sur les points de désaccord et ça mine le boulot, et au pire il vous rallie à sa cause et vous sortez de là avec un cerveau propre comme un sous neuf en trouvant que « le patron, il est pas aussi con que ce que les autres y disent ».

Heureusement, Mireille Imbert-Quaretta, c’est pas vraiment un patron. C’est la présidente de la CPD (Commission de Protection des Droits) et elle la définit elle-même comme une petite poupée russe dans la plus grande poupée que serait hadopi. Et du coup, elle est chef de rien à part d’elle et ses deux camarades. Lire la suite »