Home » Archive

Articles tagged with: anonymat

3615 my life, Nouveau monde »

[20 Sep 2011 | 8 Comments | 795 vues]

Un récent billet de l’ami Eolas m’a fait remonter à l’esprit divers débats que j’ai pu avoir à propos de l’anonymat sur internet. J’en avais d’ailleurs déjà parlé par ici et par là.

Il a trouvé une façon que je trouve plutôt bonne d’exprimer le fond de l’histoire :

D’ailleurs, quand je suis cité dans les médias, c’est sous ce nom, et à ma demande quand on me laisse le choix. En effet, si des journalistes me contactent pour avoir un éclairage ou une opinion sur une question juridique, c’est parce que je suis Eolas, avocat et blogueur, non parce que je suis un avocat au barreau de Paris parmi 20.000 autres. C’est ce blog, et son succès depuis 7 ans et demi que je l’ai ouvert, qui me donne ma légitimité. Au demeurant, si je devais m’exprimer sous mon vrai nom, le lecteur ou auditeur se dirait “mais qui c’est ce type, pourquoi est-il consulté sur cette question ?” Car la vérité est terrible pour moi : c’est sous mon vrai nom que je suis anonyme…

Maintenant que le décor est posé, je vous invite à relire la conscience d’un hacker (ou bien la vo) et particulièrement le passage suivant :

Mon crime est celui de juger les gens par ce qu’ils pensent et disent, pas selon leur apparence.

Car voilà la triste vérité. Bien souvent, même inconsciemment, vouloir à tout prix connaitre l’identité civile d’une personne n’a qu’un but : pouvoir le juger sur le nom, le passé, le milieu social, les études, l’emploi ou pire. Lire la suite »

HADOPI »

[4 Feb 2011 | 5 Comments | 485 vues]

Crédit photo : André Batista

Théoriquement, tout le monde est déjà allé faire un tour sur la page d’inscription aux labs. Si ce n’est pas le cas, allez-y, juste pour voir, c’est « sans obligation d’achat », rassurez-vous.

Vous revoilà. Dites-moi ce qui vous a frappé ? Oui, je sais, il faut remplir 75 champs et donner toutes les informations possibles et imaginables sur soi en allant jusqu’à motiver son éventuelle future participation sans oublier de donner le nom de votre chien. S’il était possible de glisser des billets de 100 balles et des mars dans un écran, ça aurait probablement été demandé.

Autant vous le dire tout de suite, j’ai évidemment milité pour un truc ouvert. Une création de compte en indiquant un identifiant, un mot de passe et une adresse mail et on aurait géré les inévitables trolls à la main ensuite, tendance ils se seraient lassés au bout d’un certain temps.

Mais il est encore trop tôt pour que l’administration puisse faire sien ce genre de principe. « Anonymat caca » dirait ma fille. Même si j’ai réussi à m’asseoir devant 100 personnes en jean/tshirt mercredi après-midi sans que personne ne formule une quelconque remarque sur ma tenue, la forme est encore très importante et il faut donc montrer patte blanche pour rentrer officiellement dans les labs. Lire la suite »

3615 my life, Internet, Nouveau monde »

[20 Oct 2010 | One Comment | 350 vues]

Crédit photo : Steven Mileham (flickr)

Je vous parlais, il y a une dizaine de jours, de l’anonymat sur internet qui n’en est pas réellement un, du moins pour ceux qui utilisent un pseudonyme fixe et régulier pour communiquer en ligne.

Un billet de Laure de la Raudière daté de ce matin traitant de la « génération Facebook » rappelle les principes de précautions lorsqu’on expose une partie de sa vie privée en ligne et souligne la réaction des adolescents qui « nous trouvent ringards lorsque nous les mettons en garde contre la mise en ligne impudique de la totalité de leur vie privée ».

Jusqu’à présent, on entendais surtout les voix de « bons pères de famille » mettant en garde leurs enfants contre les vilains pédonazis peuplant internet. Il semble cependant que le risque le plus élevé, en tout cas en nombre de victimes potentielles, se situe plutôt Lire la suite »

3615 my life, Internet »

[12 Oct 2010 | No Comment | 914 vues]

Crédit photo : André Batista (flickr)

Je discutais dernièrement de l’anonymat sur internet avec quelqu’un et ça a eu une petite résonance sur un fil de commentaires de ce blog puis à quelques autres endroits.

L’anonymat sur internet, ça se matérialise comment ? Par un pseudonyme. A l’époque (celle d’avant internet, sur les BBS), et encore aujourd’hui dans certains endroits bien précis du réseau, il n’était pas bien vu de se promener en utilisant sa véritable identité.

Non que ce soit une volonté générale de se cacher, puisque tout le monde se connait, il s’agit en réalité de donner corps à son personnage numérique. Une certaine forme de schizophrénie qui enchanterait probablement tous les psy du monde. Certains ont, a contrario, fait le choix d’employer une contraction de leur prénom, « xav » pour « Xavier », ou même une contraction nom+prénom. Peut importe, le but était d’avoir un pseudonyme original qui permette de différencier les gens avec, en général, un seul mot. S’il a un sens quelconque ou une histoire à raconter c’est mieux, mais loin d’être obligatoire socialement parlant.

Dans la vraie vie l’usage du pseudonyme est la chasse quasi exclusive des métiers de l’édition, si on laisse de coté les corbeaux avec leurs lettres en papier journal. Lire la suite »